59 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - La fin des tours Kepler

Publié le 14/01/2020 - Modifié le 24/02/2020

Ajouter à mes favoris

La fin des tours Kepler

Urbanisme, logement Travaux

Incontournables à Cronenbourg, les trois tours Kepler sont vouées à la démolition pour permettre le renouveau du quartier. Le premier coup de croqueuse a été donné le 13 janvier.

Composé de trois tours situées au 8, au 9 et au 12, l’ensemble de logements de la rue Kepler a été construit entre 1969 et 1972 et comprend, en tout, 188 habitations. L’état des constructions, le montant qu’il faudrait investir pour une rénovation et la restructuration urbaine de Cronenbourg ont poussé à démolir ces trois entités pour permettre, ensuite, le renouvellement urbain complet du secteur, avec diversification de l’habitat et valorisation de l’entrée du quartier.

"C’est tout un symbole", ont exprimé élus et représentants du quartier lundi 13 janvier après-midi au moment où la croqueuse de l’entreprise Lingenheld (l’une des plus grandes de France puisqu’elle permet d’atteindre les structures situées jusqu’à 56 mètres de hauteur) est entrée en action au numéro 8.

Il faudra deux semaines et demie pour détruire ce premier bâtiment comprenant 61 logements sur 13 étages, puis encore quatre à cinq semaines pour ramasser, trier et envoyer au recyclage l’ensemble des déchets.

La démolition du numéro 9 rue Kepler est attendue pour septembre 2020.

140 logements en accession à la propriété assortis de commerces et offres de service viendront ensuite s’installer à la place des tours, avec des travaux débutant fin 2021.

Le tout s’inscrit dans le nouveau programme de rénovation urbaine mais est principalement financé par le bailleur social, Ophéa (ex-CUS Habitat), pour un montant de plus de deux millions d’euros, avec une aide de l’Eurométropole.

Véronique Kolb

Photos Geneviève Engel