57 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - Le Palais des fêtes fait peau neuve

Publié le 24/01/2020 - Modifié le 30/01/2020

Ajouter à mes favoris

Le Palais des fêtes fait peau neuve

Culture Travaux

Lieu emblématique de la ville, historiquement et culturellement, le Palais des fêtes poursuit sa rénovation. La deuxième phase de travaux est sur le point de s’achever.

Fleuron de la Neustadt, le Palais des fêtes édifié originellement de 1888 à 1903 et rénové une première fois en 1935, constitue historiquement un joyau architectural et culturel de la ville. Sous sa voute ont joué les plus grands orchestres, les plus formidables acteurs, et les tribuns politiques y ont fait résonner leur voix. Les travaux entrepris au début de cette décennie ont abouti en 2015 à la livraison du Centre chorégraphique agrandi et redéployé dans le bâtiment Marseillaise, redonnant au passage une belle vitalité à cette discipline artistique.

Tout change et rien ne change

Ce sont actuellement les travaux de la deuxième tranche qui s’achèvent. Ils portent sur la rénovation de la grande salle, lieu emblématique en mesure d’accueillir 1300 personnes. Il s’agissait principalement de reconstituer le plafond vouté, dont la stabilité pouvait être sujette à caution. De fait, la nouvelle voute a été construite à l’identique de la précédente. Ce qui a changé : « Tout et rien », répondent les architectes, qui se sont évertués jusque dans les détails de coloris à revenir aux teintes d’origine.

Livraison à l’automne

Logiquement, la salle devrait être opérationnelle à l’automne. C’est à la même période que sera lancé l’appel à projets qui permettra de définir les nouvelles modalités de gestion de la salle, ainsi que celle de la brasserie attenante, tout le corps de bâtiment étant propriété de la Ville. Laquelle devra aussi se prononcer sur la troisième phase qui portera entre autres sur la restauration de l’orgue et la rénovation des salons de réception. Mais c’est une autre histoire, dont l’issue n’est pas espérée avant 2025.

Pascal Simonin

Photos Jérôme Dorkel

Voir également le diaporama