null Webmag - Le street-art embellit la ville

Le street-art embellit la ville

Les 15 et 16 mai 2021, plusieurs artistes ont décoré 28 coffrets électriques dans le quartier européen et la Neustadt pour l’événement Colors city. Ce dernier se déroule dans le cadre du Off du festival NL Contest.

Cette année, le festival Colors city était organisé dans le cadre de la Fête de l’Europe. Une dizaine de boîtiers électriques ont donc été décorés par des artistes dans le quartier européen, sur la place Adrien-Zeller, les boulevards de Dresde et Pierre-Pflimlin, et allée Kastner. Un parcours relie ces différentes œuvres de street-art.
1/8
Un deuxième parcours permet de découvrir les œuvres situées dans la Neustadt, de l’avenue des Vosges à l’avenue de la Forêt noire. Deux coffrets électriques ont aussi été décorés dans le quartier du Port du Rhin. L'artiste Le StudioGraphe a reproduit "Le Cri", du peintre Edvard Munch, au 83 avenue de la Forêt Noire.
2/8
Le troisième parcours débute rue Alfred-Kastler dans le quartier des Deux-Rives et s’achève rue de Wissembourg à Schiltigheim, en passant dans le centre-ville et des secteurs moins connus comme la rue Jacques-Kablé et la rue du marché Gare.
3/8
Des artistes venus d’autres domaines artistiques s’impliquent de plus en plus dans le street-art, qui s’est démocratisé ces dernières années. Ici, Léontine Soulier, connue pour ses illustrations, a peint un boîtier électrique situé à l'angle de la rue Gerhardt et de l'avenue de la Forêt noire.
4/8
Parmi la vingtaine d’artistes invités, The Blind a réalisé deux œuvres. Il est le créateur du graffiti pour aveugles : à l’aide de semi-sphères en plâtre, il compose des phrases en braille. Ces dernières peuvent ainsi être touchées et lues par les non-voyants et mal-voyants. L’idée est également de créer un dialogue entre les personnes atteintes de cette cécité et celles qui ne le sont pas. A découvrir 8 rue Welsch et place Adrien-Zeller.
5/8
Deux murs ont été réalisés pendant ce week-end, où les habitants pouvaient échanger avec les artistes en plein travail. Ici, sur le mur du gymnase Menora situé avenue Pierre-Pflimlin, Stom500 et Hocker se sont associés pour faire passer un message : "We are all different but one in the same".
6/8
La plupart des œuvres de street-art (collage, graff, armoires électriques, murs, pochoir, conteneurs à verre…) sont à découvrir sur le site et la carte strasbourg.streetartmap.eu. Trois parcours, dans le quartier Gare, à la Krutenau et à Schiltigheim sont aussi proposés et détaillés.
7/8
L’objectif du festival Colors city, porté par l’association Colors urban art, est aussi d’apporter l’art au plus près des habitants. Une prochaine session de décoration de coffrets électriques aura lieu les 12 et 13 juin, à Hautepierre. En quatre ans, le festival a déjà permis la réalisation de 200 œuvres.
8/8