51 résultats
Résultats par page

null Webmag - Le tracé du tram nord dévoilé

Publié le 03/12/2021 - Modifié le 03/12/2021

Ajouter à mes favoris

Le tracé du tram nord dévoilé

Urbanisme, logement Environnement Transport, déplacement Travaux

C’est par l’avenue des Vosges (tracé C1) et la route du Général de Gaulle à Schiltigheim (tracé V1), desservant également le quartier des Ecrivains, que passera, d’ici 2025, le futur tram nord.

"Le projet est d’ampleur métropolitaine et répond aux enjeux d’urgence climatique autant que d’équité territoriale", ont expliqué les élus vendredi 3 décembre lors de la conférence de presse de restitution de la concertation autour du tracé du tram nord. "Il s’agit de relier efficacement les quartiers et les communes par des transports en commun fiables, performants et le plus décarbonnés possibles", a ajouté Pia Imbs, présidente de l’Eurométropole avant de rappeler que le projet est avant tout partenarial. Ainsi l’Etat financera une partie de cet investissement dans le cadre de l’appel à projets de développement des transports en commun en sites propres, à hauteur de 23 millions d’euros, mais aussi au titre du contrat triennal, pour la partie reliant la gare aux institutions européennes.

Pour Danielle Dambach, présidente déléguée de l’Eurométropole et maire de Schiltigheim, "cette extension du tram est non seulement très attendue" dans sa commune, mais est également "un vecteur de transformation urbaine qui désenclavera le quartier des Ecrivains et permettra de redessiner la ville. "

Même propos pour Jeanne Barseghian, présidente déléguée de l’Eurométropole et maire de Strasbourg, pour qui "le tracé par l’avenue des Vosges servira à réaménager tout le secteur en valorisant le patrimoine". La place de Haguenau, notamment, doit devenir "une vraie entrée de ville et un trait d’union entre Strasbourg et les communes du nord de l’agglomération".

La concertation a duré trois mois et demi, soit plus du double des concertations habituelles, et a permis l’expression d’une très forte adhésion au projet. Les travaux devraient démarrer en 2024 pour une mise en service effective en 2025.

Véronique Kolb

Photos Jérôme Dorkel et Abdesslam Mirdass