48 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - Le Zénith prépare sa mue

Publié le 24/02/2020 - Modifié le 30/03/2020

Ajouter à mes favoris

Le Zénith prépare sa mue

Culture Transport, déplacement

Inauguré en 2008, le plus grand Zénith de France va subir des travaux de rénovation et modernisation ces prochaines années.

Le premier chantier que connaîtra le Zénith concerne l'installation de panneaux photovoltaïques. Sur 40 000 m², ceux-ci recouvriront la majeure partie du parking et seront posés sur des ombrières qui protègeront les véhicules de la chaleur. 25 entreprises ont répondu à l'appel à manifestation d'intérêt lancé par l'Eurométropole de Strasbourg.

Le lauréat, sommé de respecter les plantations de l'espace paysager, sera désigné en juin et débutera l'exploitation en 2022. Il percevra les recettes et versera, en contrepartie, une redevance annuelle à la collectivité.

Un parking-relais en projet

Autre chantier, l'aménagement d'un futur parking-relais. Le parking du Zénith, désert en journée et en semaine, pourrait ainsi être utilisé plus régulièrement. Il s'agirait de prolonger la ligne A du tram d'un kilomètre après la piscine de Hautepierre. Coût estimé : 3 M€.

Seuls 10 % des spectateurs utilisent actuellement le tram. « Toutes les salles desservies directement par les transports en commun voient leur fréquentation augmenter », argumente Sylvie Chauchoy, la directrice du Zénith déjà partenaire de plateformes de co-voiturage.

Entrées et sorties modernisées

Parmi les comportements à faire évoluer, les stationnements à l'extérieur du parking qui viennent saturer les rues voisines et sont responsables des embouteillages à la sortie des spectacles. En cas de jauge de 5000 personnes ou plus, une troisième sortie est systématiquement ouverte, ce qui fluidifie le trafic.

A l’entrée, l'accès modernisé permet déjà aux spectateurs de scanner eux-mêmes leur billet, ce qui accélère le flux de 25 %. Le hall, jugé trop froid, fera prochainement l'objet de travaux pour accueillir une petite restauration et développer l'activité salon.

 

Tony Perrette

Photos Abdesslam Mirdass