56 résultats
Résultats par page
angle-left webmag - Nouvelle gouvernance pour un projet partagé

Publié le 15/07/2020 - Modifié le 15/07/2020

Ajouter à mes favoris

Nouvelle gouvernance pour un projet partagé

Vie politique et démocratique

C’est autour d’une feuille de route collective que la nouvelle équipe dirigeante de l’Eurométropole a été élue. Le projet partagé sera écologique, solidaire et démocratique.

C’est "un projet ambitieux et humaniste" que porte Pia Imbs, nouvelle présidente de l’Eurométropole de Strasbourg, avec ses deux présidentes déléguées, Jeanne Barseghian et Danielle Dambach, respectivement maires de Strasbourg et de Schiltigheim.

Le fruit d’une année de travail, basé sur la double conviction de la nécessité "d’écrire ensemble une feuille de route pour le territoire et de faire évoluer la gouvernance en élargissant la participation des communes aux décisions".

Collégial, le projet sera co-construit avec tous les élus et les habitants du territoire pour "entrer ensemble dans une ère qui fera de l’urgence climatique, du défi de la solidarité et de l’enjeu démocratique la matrice centrale de nos politique publiques dans l’Eurométropole".

Il vise notamment à ouvrir une nouvelle ère pour les mobilités et les déplacements, avec la rénovation des gares, le développement du tram, la poursuite de la VLIO, le développement du co-voiturage et des pistes cyclables, la mise en place de la zone à faibles émissions…

Autre point important de la feuille de route, la transition écologique qui se fera aussi par le biais d’un aménagement équilibré et solidaire entre les espaces naturels, l’habitat (dont on privilégiera désormais la qualité à la quantité par plus de rénovation) et les activités. Le tout en soutenant une économie durable et de proximité dans laquelle l’agriculture locale aura toute sa place.

Le projet se veut également plus solidaire -axé autour de la santé de chacun via des actions pour la qualité de l’air, de l’eau- et plus ouvert sur la grande région et le territoire du Rhin supérieur.

Enfin, la feuille de route vise à élargir le dialogue, à la fois avec les élus du territoire et les habitants, avec qui le nouvel exécutif entend rétablir la confiance démocratique.

Véronique Kolb
Photos Jérôme Dorkel