57 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - Une stèle pour ne pas oublier

Publié le 30/01/2020 - Modifié le 30/01/2020

Ajouter à mes favoris

Une stèle pour ne pas oublier

Culture Vie politique et démocratique

Une stèle est désormais dédiée au million de Tutsi victimes du génocide de 1994 au Rwanda.

Le 27 janvier, journée européenne de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité, a été inaugurée au cimetière nord (centre funéraire de la Robertsau), une stèle en souvenir du million de victimes, hommes, femmes et enfants, des crimes perpétrés contre les Tutsi du Rwanda.

« Nous attendions et espérions ce geste depuis longtemps, explique Immaculée Cattier-Mpinganzima, dont la famille a été largement décimée lors des massacres commis entre avril et juillet 1994. C’est une visite d’élus strasbourgeois, l’an dernier, qui a fini de les convaincre de cette nécessité.»

Plus jamais ça !

Lors des prises de paroles qui ont suivi le dépôt de gerbe au pied de la stèle, tous les intervenants ont répété l’impérieux besoin pour notre humanité de ne jamais oublier. Le génocide rwandais, comme les autres, qui ont touché les juifs, les Arméniens, ou encore les opposants au régime khmer, au Cambodge. Immaculée Cattier-Mpinganzima, émue, n’a pu réprimer ses larmes en évoquant le jour terrible où on lui a remis le corps de sa mère, dans un sac poubelle. « J’ai reconnu le tee-shirt qu’elle portait au précédent Noël. »

Avec elle, une seule injonction revenait dans toutes les bouches : « Plus jamais ça ! »

 

Pascal Simonin

Photos : Alban Hefti