48 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - Strasbourg s’amuse aux Archives

Publié le 19/02/2020 - Modifié le 30/03/2020

Ajouter à mes favoris

Strasbourg s’amuse aux Archives

Culture

Jusqu’au 26 juin, une exposition s’intéresse aux loisirs, aux jeux et aux lieux dédiés à l’amusement à travers le temps.

Comment s’amusaient les Strasbourgeois et Strasbourgeoises des siècles précédents ? Les Archives de Strasbourg consacrent 300 m² à ce sujet rarement évoqué, à travers 150 objets, affiches, photos, gravures ou tableaux d’époque. Une occasion de se laisser surprendre par nos ancêtres.

"Le jeu a longtemps appartenu à la sphère privée, révèle Laurence Perry, directrice des Archives. Les professions de l’amusement étaient très règlementées par les autorités civiles et religieuses. Les guinguettes et les cabarets étaient des lieux de rencontres et de loisirs mais aussi de débauche, de bagarres et d’accidents. Certains comportements étonneraient aujourd’hui. Au théâtre par exemple, les spectateurs parlaient, chantaient, huaient les comédiens et leur jetaient des mots."

Du jeu de l’oie au cabaret

L’exposition, intitulée "Strasbourg s’amuse !", est organisée en partenariat avec les musées historique, alsacien, Tomi Ungerer et de l’Œuvre Notre-Dame, la Bibliothèque nationale universitaire et un collectionneur privé. Parmi l’un des plus anciens documents, une ordonnance municipale de 1664… interdisant les tirs lors du nouvel an.

À découvrir également : un jeu de l’oie du XVIe siècle, une reproduction de tableaux représentant des joutes nautiques ou l’animation d’un café, des gravures illustrant les loisirs étudiants au XVIIe siècle. La partie plus contemporaine de l’exposition présente des photos de cabaret, des affiches de spectacles de cirque, de musique, de combat de catch, une sélection de jouets de Tomi Ungerer, le plan du cinéma l’Odyssée, des photos de bals ou du Palais des fêtes… 

 

Léa Davy

Photos Jean-François Badias