39 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - Un jeu contre les dangers des pétards

Publié le 21/12/2018 - Modifié le 21/12/2018

Ajouter à mes favoris

Un jeu contre les dangers des pétards

Sécurité publique

Tous les ans, autorités et collectivités unissent leurs forces pour prévenir les jeunes. Cette année, ils sont invités à garder leurs doigts pour jouer.

"Les pétards, cela peut être festif, sous réserve qu’ils soient utilisés dans de bonnes conditions", a rappelé le maire lors de sa rencontre avec les élèves de 4e du collège Hans-Arp de l’Elsau jeudi 20 décembre.

Comme eux, 10 000 élèves de 400 classes et de 80 établissements du Bas-Rhin ont profité d’une demi-journée de sensibilisation aux risques des pétards à l’approche des fêtes de fin d’année.

Une action conduite depuis 2007 par les responsables de la gendarmerie, de la police nationale, de la préfecture et des collectivités territoriales, qui veulent réduire les accidents. Le 31 décembre 2017, 79 personnes ont été blessées dans le département, dont 35 mineurs.

Les doigts, c’est mieux pour jouer

Voilà pourquoi il n’est jamais trop tard pour informer sur les conditions d’utilisation mais aussi sur le droit en vigueur. Traverser la frontière ou transporter des articles pyrotechniques dans les transports en commun par exemple, c’est interdit. Tout comme les utiliser avant la nuit de la Saint-Sylvestre. Jouer avec la poudre noire, trafiquer ou rallumer un pétard qui n’a pas explosé ou le jeter sur quelqu’un ou quelque chose, c’est très dangereux.

Les risques sont nombreux : incendies, mise en danger d’autrui, blessures aux mains, yeux et oreilles, handicaps voire décès…
Pour ne pas en arriver là, la Ville et l’Eurométropole innovent avec un jeu en ligne intitulé Grosbobo. Il s’agit d’éteindre les mèches avant qu’elles ne fassent exploser les pétards.

"C’est fun et en même temps, on lit des choses sur les risques. Je pense que je ferai plus attention à Nouvel An", glissait un collégien après quelques parties.

Véronique Kolb
Photo Jérôme Dorkel


www.grosbobo.eu