58 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - Une canopée sur les toits

Publié le 20/12/2018 - Modifié le 24/01/2019

Ajouter à mes favoris

Une canopée sur les toits

Urbanisme, logement , Environnement

Le 7 décembre, un arbre a été planté sur l’un des plus célèbres immeubles de la ville. Signe de la transformation radicale de la Maison du bâtiment.


"Aujourd’hui, avant de démolir et de reconstruire, on essaye de réhabiliter l’existant pour ne pas partir d’une table rase", a expliqué le maire Roland Ries.

"C’est l’occasion de changer les fonctions des lieux et d’ouvrir de nouvelles perspectives, à l’image de ce qui a été fait pour les haras. Avec une vue à 360° sur la ville, les logements de la Maison du bâtiment profiteront d’un horizon sur Strasbourg, mais aussi sur l’Eurométropole et tout l’Eurodistrict."

Porté par Edifipierre, le projet de réhabilitation de la Maison du bâtiment, en "déshérence" depuis 2006, devrait sorti de terre d’ici fin 2019.

Plus de 200 appartements, du studio au quatre pièces, proposeront aux habitants (dont des étudiants) d’intégrer les 14 étages d‘un projet immobilier ambitieux, où la nature garde tous ses droits

"Et c’est important", ont rappelé le maire et Robert Herrmann, président de l’Eurométropole, au moment de planter, sur le toit, le premier arbre qui agrémentera la terrasse du bâtiment, "à l’image des Jardins de Babylone."

Un symbole fort pour un projet baptisé Canopée et qui, dès l’entrée de ville, donnera une autre vision de l’urbanisme moderne. Celle d’une architecture qui s’adapte à la ville et sait mêler bien-vivre et environnement, matériaux modernes et végétalisation.

Véronique Kolb
Photo Jean-François Badias