angle-left Webmag - Le cirque se renouvelle

Publié le 06/07/2018 - Modifié le 20/08/2018

Ajouter à mes favoris

Le cirque se renouvelle

Culture

Ardents défenseurs de la cause animale et du maintien de l’art circassien, le couple Bouglione a présenté son projet d’éco-cirque aux élus strasbourgeois, qui soutiennent l’idée.

Anciens dompteurs, André-Joseph et Sandrine Bouglione ont cessé toute activité mettant en scène des animaux et développent désormais une nouvelle forme de cirque.

"C’est un art et une tradition, un véritable divertissement populaire qui doit perdurer pour le bonheur de petits et grands, expliquent-ils, mais qui ne peut plus se faire au détriment des animaux qui y sont souvent exploités."

Et le couple de donner un chiffre éloquent : "67% des Français sont contre les animaux dans les cirques. Le monde du cirque a donc tout intérêt à comprendre le message et à s’adapter. Faute de quoi, il risque fort de disparaître".

D’où leur projet, après l’écriture d’un manifeste sur l’envers du décor circassien, de développer un éco-cirque, autour d’une formule traditionnelle mais sans animaux, accompagnée de tout une gamme d’activités de sensibilisation à l’écologie.

Une cause largement entendue et soutenue par la Ville de Strasbourg, qui n’est pas en reste en matière de défense de la cause animale. Les adjoints Eric Schultz et Christel Kohler, porteurs de la motion d’interdiction des cirques avec animaux sur le ban communal qui a été adoptée au conseil municipal, soutiennent fortement le projet.

Strasbourg espère d’ailleurs accueillir le nouveau cirque Bouglione en mai prochain.


Véronique Kolb
Photo Ville et Eurométropole de Strasbourg

Boutique Culture

Billetterie et informations culturelles : pensez Boutique Culture !