chargé-e d’études environnementales - "qualité de l’air et urbanisme"

N° annonce

E001225

Direction

Environnement et services publics urbains

Service

Gestion et prévention des risques environnementaux

Catégorie(s)

A

Type de recrutement

Permanent
fonctionnaire ou à défaut contractuel de droit public (CDD 3 ans)

Durée de temps de travail

Temps complet - 35h00

Grade(s)

Ingénieur à Ingénieur principal

Date limite de dépôt des candidatures

05/12/2021

Administration mutualisée de plus de 7000 agents-es et 250 métiers, l’Eurométropole de Strasbourg développe des politiques publiques innovantes, visant à répondre aux enjeux de développement et de cohésion d’un territoire transfrontalier en pleine mutation et aux attentes profondément renouvelées des habitants-es.

Au sein de la Direction de l’Environnement et des services publics urbains (DESPU), le service Gestion et prévention des risques environnementaux (GPRE) a pour missions :

- la protection et la restauration des ressources naturelles dans les domaines de la qualité de l’air, de la nappe phréatique et des cours d’eau ;

- la mise en œuvre des politiques de prévention et de gestion des risques naturels (inondations, effondrement de galeries souterraines) ou technologiques (sites industriels, silos, …) et des nuisances liées aux activités des installations classées pour la protection de l’environnement (odeur, bruit, pollutions des sols et des eaux souterraines) ;

- la mise en œuvre des mesures de gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations de l’Eurométropole de Strasbourg ;

- l’animation de chartes et de partenariats de la Ville et de l’Eurométropole (vie fluviale, groupement de collectivités …).

Description des missions, Activités

Au sein du service GPRE et sous l’autorité de la chargée d’études envrionnementales – adjointe au chef de service, la/le chargé-e d’études environnementales « qualité de l’air et urbanisme » contribue à étendre l’expertise de la collectivité en matière de lutte en faveur d’une meilleure qualité de l’air, en particulier dans le cadre de la mise en œuvre du PLU de l’Eurométropole de Strasbourg et de sa forte ambition en matière de prise en compte des enjeux de santé liés à la qualité de l’air dans les projets.

Elle/Il est en charge d’assister les services de l’urbanisme et les partenaires externes (aménageurs, architectes, bureaux d’études, etc.) pour sécuriser les décisions et réduire le risque d’exposition de la population à la pollution de l’air, en formulant des prescriptions spéciales ou en préconisant des adaptations aux projets urbains qui le nécessitent.

Elle/Il peut être amené-e à participer à d’autres tâches en relation avec les activités de l’équipe de rattachement.

Activités principales :

  • Contribuer à étendre l’expertise et l’amélioration des connaissances de la collectivité en partageant une culture commune et en développant les compétences autour du concept d’urbanisme favorable à la santé.
  • Aborder les projets d’urbanisme avec une approche systémique des enjeux de santé, d’environnement et de développement du territoire.
  • Encourager les partenariats et anticiper les facteurs ayant une influence sur la santé le plus en amont possible dans le processus de décision.
  • Contribuer à améliorer les collaborations entre les différents acteurs des champs de la santé publique, de l’environnement et de l’urbanisme :

- assister la direction de l’urbanisme et des territoires pour la prise en compte des enjeux de la qualité de l’air sur le territoire communautaire,

- assister et conseiller les services aménageurs dans la réalisation des projets d’aménagement,

- assister le service d’instruction des demandes d’autorisation d’urbanisme pour sécuriser les décisions, en formulant si nécessaire des prescriptions spéciales en matière de qualité de l’air,

- recueillir, mesurer et analyser les données produites par les bureaux d’études dans le cadre des demandes d’autorisation d’urbanisme et des études d’impact environnementales,

- développer des outils communs adaptés aux objectifs et aux missions de chacun,

- accompagner les différents acteurs en matière de faisabilité technique, juridique et financière des solutions mises en œuvre pour réduire l’exposition des habitants à la pollution atmosphérique dans les projets urbains.

  • Amplifier la prise en compte des enjeux en matière de santé environnementale, en lien avec les partenaires internes et externes (service Hygiène et santé environnementale de la collectivité, ARS, ADEUS, etc.).
  • Participer à des Évaluations d’Impact sur la Santé (EIS) : intégration des principes et des valeurs portées à la fois par la santé environnementale, la promotion de la santé et la lutte contre les inégalités sociales de santé.
  • Contribuer à l’évaluation de l’efficacité des actions engagées.
  • Obtenir les validations hiérarchiques et politiques nécessaires pour réaliser les objectifs.

Activités transversales (en binôme avec un autre agent)

  • Réceptionner, préparer et rédiger les avis du service relatifs à l’ensemble des enjeux environnementaux (sites et sols pollués, qualité de l’air, inondations, galeries souterraines, risques technologiques, etc.) pour toutes les sollicitations en provenance des autres directions (urbanisme et territoires, espaces publics et naturels, etc.).
  • Tenir à jour la procédure interne au service relative à la réponse aux demandes d’autorisation d’urbanisme ainsi que les boîtes mails génériques concernées.

Activités secondaires

  • Contribuer à l’élaboration et à la mise à jour des bases de données environnementales du service, ainsi qu’à la production de données environnementales.
  • Contribuer à l’information du public, des associations et des professionnels sur les enjeux de santé en lien avec l’environnement.
  • Participer à des réunions publiques.

Profil

  • Ingénieur-e en environnement ou équivalent universitaire, spécialiste dans le domaine de la qualité de l’air et/ou de la santé environnement.
  • Expérience dans le domaine de l’environnement notamment celui de la lutte contre la pollution de l’air.
  • Expérience dans la conduite de projets et dans le travail en équipe inter-services.
  • Expertise scientifique, technique et juridique dans le domaine de l’air.
  • Maîtrise des collectivités territoriales (organisation, finances, marchés publics, réglementation).
  • Maîtrise des méthodes et outils de conduite de projet, d’animation et de management.
  • Maîtrise des outils informatiques bureautiques, notamment SIG.
  • Connaissances générales en environnement, en urbanisme et aménagement du territoire.
  • Connaissances des principes de l’évaluation des impacts sur la santé.
  • Capacité d’approche stratégique du territoire et des projets : identifier les forces et faiblesses, les opportunités, élaborer un plan d’action adapté.
  • Capacité à conduire des projets partenariaux avec d’autres acteurs-trices.
  • Capacité à provoquer les arbitrages nécessaires aux dossiers.
  • Capacité à animer une réunion.
  • Capacité rédactionnelle et adaptation en fonction du lectorat.
  • Capacités d’analyse et de synthèse.
  • Capacités relationnelles et de travail en équipe pluridisciplinaire.
  • Capacités d’écoute et pédagogiques.
  • Attitude positive et dynamique.
  • Sens de l’organisation, des priorités et de la gestion du temps.
  • Permis B, brevet de natation 50 mètres.

Avantages liés au poste

  • Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
  • Prime de fin d’année.
  • Participation de la collectivité aux frais de transport et de restauration.
  • Participation de la collectivité possible à la couverture mutuelle et prévoyance.
  • Chèques vacances sous conditions.
  • Tarifs préférentiels pour certains établissements culturels et sportifs (piscines, musées, médiathèques…).

Conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le statut général des fonctionnaires, la Loi du 26 janvier 1984 portant statut général des fonctionnaires territoriaux et le décret régissant le cadre d'emplois correspondant. Toutefois, à titre dérogatoire, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.

Condition de l'exercice

  • Assurer par roulement l’astreinte environnementale de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg (astreinte de sécurité et astreinte d’exploitation).