gestionnaire du patrimoine arboré – f/h

N° annonce

E001950

Direction

Espaces publics et naturels

Service

Espaces verts et de nature

Catégorie(s)

B, C

Type de recrutement

Permanent
Fonctionnaire ou à défaut contractuel de droit public

Durée de temps de travail

Temps complet - 35h00

Grade(s)

Agent de maitrise à Agent de maitrise principal, Technicien

Date limite de dépôt des candidatures

25/09/2022

Administration mutualisée de plus de 7000 agents-es et 250 métiers, l’Eurométropole de Strasbourg développe des politiques publiques innovantes, visant à répondre aux enjeux de développement et de cohésion d’un territoire transfrontalier en pleine mutation et aux attentes profondément renouvelées des habitants-es.

Le service des Espaces verts et de nature assure la gestion et l’entretien des espaces verts, des jardins familiaux, des réserves naturelles et forêts de production de Strasbourg ainsi que du patrimoine arboré de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg.

Dans ce cadre, le département Arbres s’occupe de 83 000 arbres, la moitié se trouvant sur l’espace public routier de la métropole et l’autre moitié dans les parcs, jardins, espaces verts de la ville de Strasbourg.

Description des missions, Activités

Au sein du département Arbres, vous assurez la gestion et le suivi sécuritaire d’un secteur très diversifié du riche patrimoine arboré de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg. Vous suivez les prestations de plantation et d’entretien et participez notamment à la mise en œuvre du Plan Canopée de la collectivité.

Activités principales :

  • Gérer le patrimoine arboré : suivi de patrimoine et veille sécuritaire, préconisations de travaux, et établissement de la programmation des travaux.
  • Définir les travaux, établir des devis, contrôler les travaux (entreprise privée et régie), réceptionner des travaux (entreprise privée et régie), contrôler des factures.
  • Assurer la mission de police de l’arbre : état des lieux, surveillance du patrimoine pendant les travaux, préconisations de travaux.
  • Communiquer pour son secteur géographique (contacts, appels téléphoniques, courriels et courriers) et réaliser des concertations diverses, notamment avec les directions de territoires.
  • Réaliser des bilans de travaux, des tableaux de bord et analyses d’activités, suivre l’évolution du patrimoine (surtout les 1ères années après plantation).

Activités secondaires :

  • Renseigner les bases de données (patrimoine arboré et prestations) et saisir des données informatiques.
  • Participer aux grands projets du département (ex : charte et code de l’arbre, développement durable, arbres remarquables), suivre des expérimentations scientifiques et techniques diverses.
  • Formaliser les plans de gestion en lien avec le secteur Gestion.
  • Participer à la réalisation des éléments de programme et états du patrimoine existant et ses perspectives d’évolution pour les projets neufs.
  • Assister aux réunions diverses et groupes de travail.
  • Suivre les demandes et retours de diagnostics.
  • Remplacer les collègues absents-es sur un autre secteur (travail en binôme).
  • Participer à la gestion de crise (ex : suite à vents forts affectant le patrimoine arboré).

Profil

  • BEP exigé, voire bac pro en espaces verts, foresterie urbaine ou sylviculture, ou équivalent.
  • Certificats de spécialisation de taille et soins aux arbres, ou de gestion de patrimoine arboré, ou caducée de l’arbre appréciés.
  • Expérience exigée de 1 à 3 ans minimum en intervention sur patrimoine arboré (grimpeur-se élagueur-se, arboriculteur-trice, grimpeur-se mobile, diagnosticien-ne, moniteur-trice arboricole, etc).
  • Expertise de l’arbre urbain, sa physiologie, son mode de développement, l’architecture des arbres, mode d’action des parasites des arbres, les différentes essences d’arbres et leurs spécificités.
  • Expertise des modes de gestion et de conduite de patrimoine arboré, des différentes tailles et préconisation de travaux, et du suivi confié à des entreprises.
  • Maîtrise des techniques d’organisation de chantier arboricole (de la définition à la réception), des méthodes d’interventions adaptées et des règles de sécurité à faire mettre en place, adaptées à chaque situation.
  • Maîtrise des techniques d’animation de réunions de chantier.
  • Maîtrise des techniques d’analyse, de synthèse et de rédaction (estimations financières, courriers, plannings, comptes rendus).
  • Maîtrise de l’outil Excel (fonctions avancées).
  • Capacité à repérer les défauts apparents et anticiper des autres incidents de sécurité et savoir proposer les préconisations de travaux adaptées (formation et modes de conduites, interventions de mise en sécurité).
  • Autonomie, organisation et rigueur.
  • Sens du travail en équipe.
  • Sens de la négociation, des relations et du service public, diplomatie.
  • Capacité à se former sur des nouveaux outils de gestion.
  • Permis B exigé.

Avantages liés au poste

  • Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
  • Prime de fin d’année.
  • Participation de la collectivité aux frais de transport et de restauration.
  • Participation de la collectivité possible à la couverture mutuelle et prévoyance.
  • Chèques vacances sous conditions.
  • Tarifs préférentiels pour certains établissements culturels et sportifs (piscines, musées, médiathèques,…).

Conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le statut général des fonctionnaires, la Loi du 26 janvier 1984 portant statut général des fonctionnaires territoriaux et le décret régissant le cadre d'emplois correspondant. Toutefois, à titre dérogatoire, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.