conseiller-ère en économie sociale et familiale

N° annonce

E002239

Direction

Solidarités, santé et jeunesse

Service

Action sociale de proximité

Catégorie(s)

A

Type de recrutement

Permanent
Fonctionnaire ou à défaut contractuel de droit public (CDD 3 ans selon profil)

Durée de temps de travail

Temps complet - 35 H

Grade(s)

Assistant socio-éducatif à Assistant socio-éducatif de classe exceptionnelle

Date limite de dépôt des candidatures

29/01/2023

Administration mutualisée de plus de 7000 agents-es et 250 métiers, l’Eurométropole de Strasbourg développe des politiques publiques innovantes, visant à répondre aux enjeux de développement et de cohésion d’un territoire transfrontalier en pleine mutation et aux attentes profondément renouvelées des habitants-es.

Au sein de la collectivité, vous participez à la mise en œuvre globale de la politique sociale afin de prévenir, de repérer les problématiques sociales, médico-sociales, financières et/ou administratives de la population d’un territoire et de contribuer concrètement à la protection, la prise d’autonomie et l’insertion de cette population. Vous participez également à la mise en œuvre du développement social de quartier à travers les projets sociaux de l’unité territoriale. En tant que conseiller-ère en économie sociale et familiale, vous informez et formez des personnes ou des groupes de personnes en vue de la résolution de problèmes de vie quotidienne familiale, sociale et professionnelle.

Description des missions, Activités

  • Accueillir, orienter et informer le public concerné.
  • Evaluer, analyser et traiter la demande : rechercher, dans le respect de la personne, les causes qui compromettent leur équilibre personnel, économique et social.
  • Négocier et assurer une médiation auprès d’organismes divers, assurer un rôle d’interface entre les familles et les divers organismes.
  • Mettre en œuvre les dispositifs législatifs et réglementaires (procédures de surendettement), constituer les dossiers de surendettement, faciliter l’accès aux droits en soutenant les personnes dans leurs démarches.
  • Assurer un accompagnement social, administratif et financier à travers un projet personnalisé et une contractualisation.
  • Accompagner administrativement et juridiquement les usagers-ères dans la gestion des affaires courantes et notamment dans les situations de surendettement.
  • Intervenir de façon partagée sur certaines situations complexes avec le/la travailleur-se social-e référent-e en prenant en charge le volet vie quotidienne.
  • Assurer le suivi de situations en fonction du portefeuille d’activité, en complément des missions précédentes.
  • Mettre en place des actions et informations collectives de prévention en direction des usagers (pilotage, mise en œuvre, animation, évaluation).
  • Participer à des projets collectifs sur des problématiques transversales et/ou de quartier, avec la participation active des habitants-es.
  • Participer aux réunions internes et aux groupes de travail, rencontrer les partenaires.
  • Etre tuteur-trice de stagiaires et/ou de nouveaux-lles professionnels-les et intervenir le cas échéant dans le cadre des relations écoles.

Profil

  • Diplôme d’Etat exigé de conseillère en économie sociale et familiale.
  • Expérience souhaitée dans le domaine social, plus particulièrement sur les questions budgétaires, et/ou bonne compréhension du poste (public, flux d’activités, missions, limites de l’accompagnement).
  • Bonne connaissance de l’ensemble des dispositifs sociaux et réglementaires (surendettement, logement, insertion).
  • Capacité à établir une relation d’aide et maîtriser les techniques d’écoute.
  • Capacité à travailler en équipe ainsi qu’avec les partenaires, et à construire un projet collectif.
  • Capacités d’analyse et de rédaction.
  • Qualités d’écoute, sens du dialogue et de la négociation.
  • Aptitude à gérer les conflits, maîtrise de soi et prise de recul.
  • Maîtrise de l’outil bureautique exigée.

Avantages liés au poste

  • Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
  • Prime de fin d’année.
  • Participation de la collectivité aux frais de transport et de restauration.
  • Participation de la collectivité possible à la couverture mutuelle et prévoyance.
  • Chèques vacances sous conditions.
  • Tarifs préférentiels pour certains établissements culturels et sportifs (piscines, musées, médiathèques…).

Condition de l'exercice

  • Lieu de l’exercice : au sein d’une unité territoriale du territoire strasbourgeois