chef-fe de projet "habitat privé – transition énergétique"

N° annonce

E000261

Direction

Urbanisme et territoires

Service

Service de l'habitat

Catégorie(s)

A

Type de recrutement

Permanent
Fonctionnaire ou à défaut contractuel de droit public (CDD d’un an).

Durée de temps de travail

Temps complet

Grade(s)

Attaché à Attaché principal, Ingénieur à Ingénieur principal

Date limite de dépôt des candidatures

28/02/2021

Durée du contrat (pour les personnes non titulaires)

12 mois

Administration mutualisée de plus de 7000 agents-es et 250 métiers, l’Eurométropole de Strasbourg développe des politiques publiques innovantes, visant à répondre aux enjeux de développement et de cohésion d’un territoire transfrontalier en pleine mutation et aux attentes profondément renouvelées des habitants-es.

Le service Habitat, au sein de la Direction Urbanisme et territoires, anime et coordonne le volet Habitat du PLU, définit les stratégies et la programmation en matière de logement, instruit les aides de l’Eurométropole à l’habitat (parc public et privé), gère la délégation des aides à la pierre de l’Etat, suit les politiques d’attribution des bailleurs sociaux, organise le contingent réservataire de logement de l’Eurométropole et assure l’interface avec l’ensemble des organismes liés à la problématique logement sur le territoire.

Description des missions, Activités

Dans le cadre du Plan Climat, du volet Habitat du Plan local d’urbanisme mis en place à l’échelle de l’Eurométropole de Strasbourg et de la délégation des aides à la pierre de l’Etat à la collectivité, vous contribuez à la mise en œuvre de la politique de l’habitat dans le domaine de l’amélioration énergétique de l’habitat privé. En lien étroit avec les deux autres chef-fes de projet habitat privé, vous participez à l’élaboration de la stratégie d’intervention en matière de réhabilitation thermique du parc privé dans le cadre du Plan Climat, vous représentez la collectivité au sein du réseau des acteurs-trices intervenants-es sur le territoire en faveur de la réhabilitation thermique et développer le réseau partenarial. Vous êtes la/le référent-e Plan Climat du service, notamment au sein de l’équipe projet appelée à se mettre en place au sein de la collectivité

Activités :

  • Piloter les actions prévues au Plan Climat concernant le parc résidentiel privé.
  • Participer à l’élaboration de la stratégie d’intervention en matière de réhabilitation thermique du parc privé pour répondre au défi de la massification des rénovations (objectifs 5 000 réhabilitations thermiques par an hors ANAH) et au défi de l’amélioration des performances énergétiques atteintes (objectif niveau BBC rénovation).
  • Concevoir et mettre en place les nouveaux dispositifs incitatifs de l’Eurométropole de Strasbourg en la matière en veillant à l’articulation avec les dispositifs existants.
  • Rechercher et solliciter les financements, notamment européens, mobilisables au soutien des actions pilotées par la collectivité dans ce domaine.
  • Assurer le cadrage et le suivi budgétaire des actions proposées.
  • Poursuivre les échanges en cours avec les différents partenaires sur les dispositifs existants et leur devenir : AMO copropriété avec les postes d’éco conseillers de la FNAIM, OKTAVE, EnerD2, EIE, point PRIS, etc.
  • Assurer l’interface avec les partenaires, dégager les propositions d’évolutions et d’adaptations pour renforcer l’atteinte des objectifs ou les pérenniser le cas échéant sur la durée du mandat.
  • Coordonner les actions menées sur le territoire en matière de rénovation thermique des logements : collaboration étroite avec les acteurs-trices et partenaires (Agence du Climat, Région Grand Est, services de l’Etat, ANAH, OKTAVE, ADEME, EIE, etc.) pour disposer d’une vision d’ensemble et contribuer au partage de l’information utile au sein du réseau.
  • Connaitre et analyser, aux fins d’anticiper leurs répercussions possibles sur le territoire, les politiques et les actions des partenaires dans le domaine de la réhabilitation thermique des logements.
  • Être l’interface privilégié du service avec la future Agence du Climat.
  • Réaliser un travail de veille documentaire et d’actualisation continue des connaissances sur le domaine de la rénovation thermique des logements, de la transition énergétique et de la lutte contre la précarité énergétique.
  • Contribuer aux préconisations techniques dans la définition des dispositifs d’aides du parc public en matière d’opérations exemplaires (réhabilitation thermique ou production nouvelle).
  • Apporter un appui à la cheffe de projet en charge du POPAC, pour l’animation et le pilotage du dispositif.

Profil

  • Bac+3 à bac+5 dans le domaine de l’habitat, de l’immobilier ou de la construction.
  • Expérience souhaitée dans le domaine des politiques de l’habitat, notamment de la rénovation énergétique et thermique.
  • Maîtrise des politiques de financement de l’habitat.
  • Maîtrise des techniques en matière de rénovation thermique.
  • Maîtrise des techniques de gestion de projet.
  • Maîtrise du fonctionnement des institutions publiques.
  • Maîtrise des règles générales relatives au logement social et aux politiques sociales.
  • Maîtrise des outils d’animation.
  • Capacité à animer des réseaux de partenaires.
  • Capacité à travailler avec des partenaires multiples : faire circuler l’information, échanger, négocier, anticiper, travailler en réseau et s’adapter à ses interlocuteurs-trices.
  • Être force de proposition.
  • Capacités relationnelles et qualités pédagogiques.
  • Qualités rédactionnelles, esprit de synthèse.
  • Capacité à mettre en place une organisation méthodique et rigoureuse.

Avantages liés au poste

Avantages liés au poste :

  • Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
  • Prime de fin d’année.
  • Participation de la collectivité aux frais de transport et de restauration.
  • Participation de la collectivité possible à la couverture mutuelle et prévoyance.
  • Chèques vacances sous conditions.
  • Tarifs préférentiels pour certains établissements culturels et sportifs (piscines, musées, médiathèques,…).

Conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le statut général des fonctionnaires, la Loi du 26 janvier 1984 portant statut général des fonctionnaires territoriaux et le décret régissant le cadre d'emplois correspondant. Toutefois, à titre dérogatoire, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.