Chef-fe de projet espace public et vulnérabilité

N° annonce

E000270

Direction

Solidarités, santé et jeunesse

Service

Centre communal d'action sociale

Catégorie(s)

A

Type de recrutement

Permanent
Fonctionnaire ou à défaut contractuel de droit public (CDD 1 an)

Durée de temps de travail

Temps complet

Grade(s)

Attaché à Directeur territorial

Date limite de dépôt des candidatures

16/05/2021

Administration mutualisée de plus de 7000 agents-es et 250 métiers, l’Eurométropole de Strasbourg développe des politiques publiques innovantes, visant à répondre aux enjeux de développement et de cohésion d’un territoire transfrontalier en pleine mutation et aux attentes profondément renouvelées des habitants-es.

Au sein de la DSSJ, en étroite collaboration avec les différents-es chefs-fes de services (ASP & LCE-CCAS), vous êtes garant-e de la mise en œuvre des orientations de la Ville en matière d’occupation des espaces publics et d’inclusion du public en situation de vulnérabilité. Dans le cadre de vos fonctions, vous serez en charge d’accompagner la structuration du cadre d’intervention des équipes intervenant sur l’espace public, dans une logique d’observation sociale partagée, d’évolution du travail « d’aller-vers », d’orientations et d’accompagnement des publics.
 

Description des missions, Activités

•    Etablir la stratégie d’intervention, d’interpellations, d’observation sur l’espace public avec les élus, la direction et les services et équipes impliqués : structuration du cadre d’intervention, rédaction de notes, animation de réunions, présentation en instance, sollicitation de validations.
•    Piloter la mise en œuvre de la stratégie d’occupation du domaine public par les personnes en situation de précarité (personnes isolées, couples ou familles à la rue, ménages aux droits incomplets, sous tentes, dans des campements, caravane, baraque, etc.) et son évaluation.
•    Assurer une veille sur le territoire, en lien avec les services en interne et les acteurs-trices de l’observation sociale.
•    Proposer un process des interventions et les coordonner. 

Projets d’urbanisme temporaire
•    Participer à l’élaboration et au suivi des projets innovants d’hébergements et/ou d’accueil du public (espace temporaire d’insertion, projet intercalaire, projet Joséphine).
•    Contribuer aux instances de suivi et/ou de pilotage de ces projets (Copil, Cotech, etc.).
•    Contribuer à la la valorisation et la communication sur les actions mises en œuvre.

Ce poste devra travailler au rapprochement des pratiques et actions des équipes ménages aux droits incomplets et équipe mobile de rue et être force de propositions pour d’éventuelles évolutions.
 

Profil

•    Bac + 5 en sciences sociales.
•    Expériences en lien avec les publics en grande précarité.
•    Maîtrise des institutions et de leur fonctionnement, des réseaux et du monde associatif.
•    Maîtrise de la méthodologie de projet
•    Connaissance du fonctionnement des collectivités territoriales et du champ de la précarité.
•    Capacité à animer, coordonner une équipe de travail, à travailler avec des partenaires variés-es et à développer un réseau.
•    Capacité  à réaliser un diagnostic territorial et apporter une vision prospective.
•    Capacité à mettre en place des outils de pilotage.
•    Capacité à être force de proposition.
•    Capacités rédactionnelles, d’analyse et de synthèse. 
•    Esprit d’analyse et de synthèse.
•    Qualités relationnelles, sens de la communication et de la négociation.

Avantages liés au poste

•    Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
•    Prime de fin d’année.
•    Participation de la collectivité aux frais de transport et de restauration.
•    Participation de la collectivité possible à la couverture mutuelle et prévoyance.
•    Chèques vacances sous conditions.
•    Tarifs préférentiels pour certains établissements culturels et sportifs (piscines, musées, médiathèques…).

Conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le statut général des fonctionnaires, la Loi du 26 janvier 1984 portant statut général des fonctionnaires territoriaux et le décret régissant le cadre d'emplois correspondant. Toutefois, à titre dérogatoire, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.