chargé-e de mission évaluation carbone

N° annonce

E000328

Direction

-

Service

Mission plan climat

Catégorie(s)

A

Type de recrutement

Permanent
fonctionnaire ou à défaut contractuel de droit public (CDD de 3 ans)

Durée de temps de travail

Temps complet

Grade(s)

Ingénieur à Ingénieur principal

Date limite de dépôt des candidatures

13/06/2021

Administration mutualisée de plus de 7000 agents-es et 250 métiers, l’Eurométropole de Strasbourg développe des politiques publiques innovantes, visant à répondre aux enjeux de développement et de cohésion d’un territoire transfrontalier en pleine mutation et aux attentes profondément renouvelées des habitants-es.

Sous l’impulsion des nouveaux exécutifs municipal et eurométropolitain, le plan climat air énergie territorial (‘’PCAET'’, délibéré en décembre 2019), de par sa dimension transversale notamment, est appelé à devenir un outil essentiel de la réorientation structurelle des politiques publiques en direction de la transition écologique du territoire. En octobre 2020, l’Eurométropole déclarait le territoire en situation d’état d’urgence climatique et il s’agit désormais d’une part d’accompagner tous les acteurs du territoire vers une transition écologique (lien indirect avec le poste) et d’autre part de développer une expertise technique sur l’évaluation carbone pour orienter les décisions et vérifier si le territoire respecte ses engagements climatiques (objet du poste).

Au sein de la mission Plan Climat, vous assurez la traduction opérationnelle de l’objectif de la neutralité carbone en 2050 avec une scénarisation de la trajectoire des émissions de gaz à effet de serre, la construction et le suivi de l’impact des actions du plan climat et le développement du stockage et de la compensation carbone. De manière plus générale, vous développez la culture de l’évaluation carbone à tous les niveaux.

Description des missions, Activités

  • Concevoir et piloter un outil de suivi et d’évaluation du plan climat sous l’angle des émissions de gaz à effet de serre.
  • Piloter la scénarisation des trajectoires carbone du territoire en lien avec les documents cadres (Stratégie Nationale Bas Carbone, Schéma Régional d’Aménagement et de Développement Durable du Territoire, plan climat, schéma directeur des énergies…).
  • Réaliser une étude d’évaluation de l’empreinte carbone globale du territoire y compris les émissions indirectes de gaz à effet de serre (« scope 3 »).
  • Développer l’expertise et les outils, en lien avec les directions opérationnelles et les communes, permettant d’orienter les différentes politiques publiques et d’évaluer les projets au regard de leurs impacts climatiques (réduction des émissions de gaz à effet de serre, adaptation au changement climatique, renforcement du stockage carbone).
  • Réaliser des reportings annuels des émissions de gaz à effet de serre à travers plusieurs cadres :

- réaliser un Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES, exigence réglementaire de la loi du 8 novembre 2019 relative à l’énergie et au climat) pour les deux collectivités, Ville et Eurométropole de Strasbourg, et s’assurer de sa déclinaison dans les principales directions (en lien avec le Bilan carbone patrimoine de la construction et du suivi du Parc Véhicules et Ateliers),

- compléter les engagements pris par la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg sur la Convention des Maires (actualisation des données et rapports d’avancement),

- diffuser les chiffres clefs air énergie climat réalisés par ATMO Grand Est et organiser la territorialisation des chiffres au niveau des 33 communes de l’Eurométropole.

  • Contribuer à la mise en place d’un système de compensation carbone visant à faire contribuer les créanciers Carbone ou Sols à un fonds qui permettraient de financer des actions de compensation (articulation des objectifs de neutralité carbone et de zéro artificialisation nette).
  • Encourager le déploiement de moyens et de modes d’organisation adaptés (partenariats, appels à projets, études, recherches…) pour atteindre les objectifs fixés.
  • Plus généralement, assurer le rôle de référent-e technique sur les questions d’évaluation carbone auprès des directions, des communes de l’Eurométropole de Strasbourg et des partenaires du territoire.

Profil

  • Ingénieur en environnement, énergie, ou équivalent.
  • Expérience confirmée dans des méthodes de suivi et de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre.
  • Expérience souhaitée en collectivité territoriale, incluant la connaissance des politiques publiques, un travail avec les élus-es et une approche transversale des directions.
  • Expertise technique en Bilan Carbone®, en évaluation carbone, ou toute autre méthode de suivi et comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre (GHG Protocol, Climat’Pratic ®…).
  • Expertise sur des méthodes de stockage carbone, notamment secteur UTCAF (Utilisation des Terres, Changement d'Affectation des terres et Foresterie) et expertise en compensation carbone : connaissance des mécanismes (type Mécanismes de Développement Propres) et des opérateurs de compensation carbone.
  • Maîtrise du contexte national et européen sur le thème du climat (paquet énergie-climat européen, Green Deal, plan climat national, Stratégie Nationale Bas Carbone, stratégie nationale d’adaptation au changement climatique…).
  • Bonne connaissance du territoire et de ses particularités, notamment en matière écologique.
  • Connaissances en évaluation des politiques publiques.
  • Connaissance de la finance carbone ou des marchés carbone appréciée.
  • Connaissance des marchés publics (par exemple être capable de concevoir et de piloter un marché public pour des études techniques) appréciée.
  • Capacités d’analyse, de synthèse et de rédaction.
  • Capacité à travailler avec des partenaires variés et en équipe.
  • Aisance relationnelle, sens de l’écoute et de la communication.
  • Réactivité, dynamisme et créativité.
  • Autonomie et force de proposition.
  • Maîtrise des outils bureautiques courants.

Avantages liés au poste

  • Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
  • Prime de fin d’année.
  • Participation de la collectivité aux frais de transport et de restauration.
  • Participation de la collectivité possible à la couverture mutuelle et prévoyance.
  • Chèques vacances sous conditions.
  • Tarifs préférentiels pour certains établissements culturels et sportifs (piscines, musées, médiathèques…).

Conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le statut général des fonctionnaires, la Loi du 26 janvier 1984 portant statut général des fonctionnaires territoriaux et le décret régissant le cadre d'emplois correspondant. Toutefois, à titre dérogatoire, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.

Condition de l'exercice

  • Ingénieur en environnement, énergie, ou équivalent.
  • Expérience confirmée dans des méthodes de suivi et de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre.
  • Expérience souhaitée en collectivité territoriale, incluant la connaissance des politiques publiques, un travail avec les élus-es et une approche transversale des directions.
  • Expertise technique en Bilan Carbone®, en évaluation carbone, ou toute autre méthode de suivi et comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre (GHG Protocol, Climat’Pratic ®…).
  • Expertise sur des méthodes de stockage carbone, notamment secteur UTCAF (Utilisation des Terres, Changement d'Affectation des terres et Foresterie) et expertise en compensation carbone : connaissance des mécanismes (type Mécanismes de Développement Propres) et des opérateurs de compensation carbone.
  • Maîtrise du contexte national et européen sur le thème du climat (paquet énergie-climat européen, Green Deal, plan climat national, Stratégie Nationale Bas Carbone, stratégie nationale d’adaptation au changement climatique…).
  • Bonne connaissance du territoire et de ses particularités, notamment en matière écologique.
  • Connaissances en évaluation des politiques publiques.
  • Connaissance de la finance carbone ou des marchés carbone appréciée.
  • Connaissance des marchés publics (par exemple être capable de concevoir et de piloter un marché public pour des études techniques) appréciée.
  • Capacités d’analyse, de synthèse et de rédaction.
  • Capacité à travailler avec des partenaires variés et en équipe.
  • Aisance relationnelle, sens de l’écoute et de la communication.
  • Réactivité, dynamisme et créativité.
  • Autonomie et force de proposition.
  • Maîtrise des outils bureautiques courants.