Intervenant-e social-e

N° annonce

E000374

Direction

Solidarités, santé et jeunesse

Service

Centre communal d'action sociale

Catégorie(s)

B

Type de recrutement

Permanent
Fonctionnaire ou à défaut contractuel de droit public (CDD 1 an)

Durée de temps de travail

Temps complet

Grade(s)

Moniteur-éducateur et intervenant familial à Moniteur-éducateur et intervenant familial principal

Date limite de dépôt des candidatures

16/05/2021

Administration mutualisée de plus de 7000 agents-es et 250 métiers, l’Eurométropole de Strasbourg développe des politiques publiques innovantes, visant à répondre aux enjeux de développement et de cohésion d’un territoire transfrontalier en pleine mutation et aux attentes profondément renouvelées des habitants-es.

Les actions menées par la Direction Solidarités Santé Jeunesse (DSSJ) visent à favoriser le vivre ensemble, le bien-être et la cohésion sociale et ainsi lutter contre les inégalités pour donner à chacun une place pleine et entière à travers un ensemble de services et d’actions de proximité adapté aux enjeux de territoire.
La direction œuvre sur le champ large de la cohésion sociale et du développement social à travers 3 champs de politiques publiques qu’elle pilote :
•    La santé et le soutien à l’autonomie.
•    La jeunesse et l’éducation populaire.
•    L’insertion et le développement social regroupant l’action sociale de proximité, la lutte contre l’exclusion-CCAS, la gestion des aires des Gens du Voyage.

Le service Lutte contre l’exclusion –CCAS a pour mission de prévenir l’exclusion, de lutter contre la précarité et de développer des solutions adaptées aux personnes sans-abri, en rupture d’hébergement ou en situation de grande fragilité. Il regroupe l’équipe vulnérabilité – espace public, l’aide sociale communale et le Centre communal d’action sociale de Strasbourg.

Ce dernier porte en régie le pôle d’accueil et d’accompagnement social, l’accueil de jour Kiener, l’espace de douches et soin la Bulle, deux structures d’hébergement d’urgence de nuit (Kiener et Remparts) et une équipe médico-sociale de rue. 

En tant qu’intervenant-e social-e, vous mettez en œuvre le dispositif d’accueil et d’hébergement d’urgence au sein des structures et assurez dans le cadre un accueil et un accompagnement temporaire à la vie quotidienne aux personnes exclues du logement et/ou en rupture avec un mode de vie.
 

Description des missions, Activités

•    Assurer des permanences d’accueil en journée, en soirée ou de nuit.
•    Ecouter, conseiller et sécuriser les personnes accueillies.
•    Participer à l’action éducative, à l’animation et à l’organisation du quotidien des personnes accueillies en liaison avec les travailleur-ses sociaux-les et les agent-es d’accueil polyvalent-es.
•    Effectuer des interventions préventives destinées à favoriser l’autonomie des personnes et leur intégration dans leur environnement.
•    Orienter les personnes accueillies vers les professionnels-les et structures afin de faciliter leurs démarches d'insertion, notamment en matière d'hygiène, de santé, de logement et d'emploi.
•    Veiller au bon déroulement des activités et services proposés au sein de la structure.
•    Réguler les comportements des personnes accueillies en vue de faire respecter le règlement intérieur.
•    Coordonner et évaluer l'activité et les actions réalisées au sein de l'équipe.
•    Participer au travail en réseau avec les partenaires locaux (accueils de jour, structures d’hébergement, SIAO,…) pour développer la dynamique de partenariat.
•    Participer aux réunions d’équipe tout en étant force de propositions et d’améliorations.
•    Contribuer au bilan d’activité du service.
•    Assurer la coordination fonctionnelle de l’équipe sur les volets sécurité, logistique, pratiques professionnelles en lien avec les encadrant-es.
 

Profil

•    Diplôme d’Etat de moniteur-éducateur exigé. 
•    Expérience confirmée avec les publics en rupture.
•    Maîtrise des réseaux d’acteurs s’occupant de la lutte contre les exclusions.
•    Connaissance de la législation sociale et des dispositifs règlementaires de lutte contre les exclusions.
•    Connaissance des problématiques de santé de ce public.
•    Connaissance de l’outil informatique (outlook, word, excel). 
•    Capacité à maîtriser les techniques d’écoute, de médiation et de négociation. 
•    Capacité à analyser les situations et établir un diagnostic dans l’urgence. 
•    Capacité à communiquer avec tout type d’interlocuteur avec pédagogie. 
•    Capacité à conseiller sur les actes de la vie personnelle courante.
•    Capacité à assurer et contrôler l’application des règles d’hygiène et de sécurité.
•    Capacité à travailler en équipe et avec des partenaires
•    Qualités rédactionnelles. 
•    Qualités d’écoute et de communication.
•    Qualités relationnelles, ouverture d’esprit, respect, patience.
•    Maîtrise de soi.

Avantages liés au poste

•    Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
•    Prime de fin d’année.
•    Participation de la collectivité aux frais de transport et de restauration.
•    Participation de la collectivité possible à la couverture mutuelle et prévoyance.
•    Chèques vacances sous conditions.
•    Tarifs préférentiels pour certains établissements culturels et sportifs (piscines, musées, médiathèques…).

Conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le statut général des fonctionnaires, la Loi du 26 janvier 1984 portant statut général des fonctionnaires territoriaux et le décret régissant le cadre d'emplois correspondant. Toutefois, à titre dérogatoire, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.