Travailleur-se social-e AEMO

N° annonce

E000458

Direction

Solidarités, santé et jeunesse

Service

Jeunesse éducation populaire

Catégorie(s)

A

Type de recrutement

Permanent
Fonctionnaire ou à défaut contractuel de droit public (CDD 3 ans)

Durée de temps de travail

Temps complet

Grade(s)

Assistant socio-éducatif à Assistant socio-éducatif de classe exceptionnelle

Date limite de dépôt des candidatures

25/04/2021

Administration mutualisée de plus de 7000 agents-es et 250 métiers, l’Eurométropole de Strasbourg développe des politiques publiques innovantes, visant à répondre aux enjeux de développement et de cohésion d’un territoire transfrontalier en pleine mutation et aux attentes profondément renouvelées des habitants-es. 

Par délégation de la Collectivité Européenne d’Alsace, le service Jeunesse éducation populaire de la Direction Solidarités santé jeunesse a en charge la mise en œuvre du dispositif local de protection de l’enfance, dans le cadre d’interventions sur mandat judiciaire (mesures d’assistance éducative en milieu ouvert) ou administratif (aide éducative à domicile) et d’actions de médiation.
 

Description des missions, Activités

En votre qualité de travailleur-euse social-e AEMO, vous serez chargé-e des activités suivantes :
•    Réaliser des mesures d’AEMO (Assistance Educative en Milieu Ouvert) et d’AED (Aide Educative à Domicile).
•    Evaluer les actions réalisées.
•    Instruire et constituer des dossiers à caractère social, rédiger des comptes-rendus et des rapports.
•    Intervenir auprès d’organismes divers.
•    Développer un travail en réseau avec les partenaires du champ éducatif, médico-social et associatif.
•    Assurer un rôle de conseil pour l’enfance en difficulté et mettre en cohérence les interventions de l’ensemble des acteurs-trices dans le cadre de la protection de l’enfance.
•    Concevoir et/ou participer à la mise en œuvre de projets de prévention dans le domaine socio-éducatif.
•    Assurer le tutorat de stagiaires et/ou de nouveaux-lles professionnels-les.
•    Intervenir dans les écoles de formation et participer à des jurys d’examens.
 

Profil

•    Diplôme d’Etat d’assistant social ou d’éducateur spécialisé exigé.
•    Expérience en travail social et éducatif souhaitée.
•    Maîtrise des dispositifs de protection de l’enfance.
•    Maîtrise de la législation et la réglementation de la protection judiciaire de la jeunesse.
•    Maîtrise du système judiciaire.
•    Maîtrise des règles et de l’éthique des écrits professionnels.
•    Maîtrise des techniques d’entretien d’aide à la personne et d’écoute active.
•    Connaissance des acteurs-trices et des partenaires du territoire.
•    Connaissance du fonctionnement des collectivités territoriales.
•    Capacité à analyser les situations et établir un diagnostic dans l’urgence.
•    Capacité à communiquer avec pédagogie, avec tout type d’interlocuteur-trice .
•    Capacité à assurer un rôle de médiation.
•    Capacité à travailler en équipe et avec des partenaires pluridisciplinaires.
•    Qualités d’écoute, sens du dialogue et de la négociation.
•    Aptitude à gérer des conflits et maîtrise de soi.

Avantages liés au poste

•    Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
•    Prime de fin d’année.
•    Participation de la collectivité aux frais de transport et de restauration.
•    Participation de la collectivité possible à la couverture mutuelle et prévoyance.
•    Chèques vacances sous conditions.
•    Tarifs préférentiels pour certains établissements culturels et sportifs (piscines, musées, médiathèques…).

Conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le statut général des fonctionnaires, la Loi du 26 janvier 1984 portant statut général des fonctionnaires territoriaux et le décret régissant le cadre d'emplois correspondant. Toutefois, à titre dérogatoire, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.