technicien-ne rivière

N° annonce

E000536

Direction

Environnement et services publics urbains

Service

Gestion et prévention des risques environnementaux

Catégorie(s)

B

Type de recrutement

Permanent
fonctionnaire ou à défaut contractuel de droit public (CDD 1 an)

Durée de temps de travail

Temps complet

Grade(s)

Technicien à Technicien Principal de 1ère classe

Date limite de dépôt des candidatures

23/05/2021

Administration mutualisée de plus de 7000 agents-es et 250 métiers, l’Eurométropole de Strasbourg développe des politiques publiques innovantes, visant à répondre aux enjeux de développement et de cohésion d’un territoire transfrontalier en pleine mutation et aux attentes profondément renouvelées des habitants-es.

Au sein de la Direction de l’Environnement et des services publics urbains, le service Gestion et prévention des risques environnementaux a pour missions :

- la protection et la restauration des ressources naturelles dans les domaines de la qualité de l’air, de la nappe phréatique et des cours d’eau,

- la mise en œuvre des politiques de prévention et de gestion des risques naturels (inondations, effondrement de galeries souterraines) ou technologiques (sites industriels, silos, …) et des nuisances liées aux activités des installations classées pour la protection de l’environnement (odeur, bruit, pollutions des sols et des eaux souterraines),

- la mise en œuvre des mesures de gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations de l’Eurométropole de Strasbourg,

- l’animation de chartes et de partenariats de la Ville et de l’Eurométropole (vie fluviale, groupement de collectivités …).

Description des missions, Activités

Au sein du service Gestion et prévention des risques environnementaux, vous êtes en charge de la mise en œuvre des actions déployées sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg en matière de gestion, d’entretien et de restauration des milieux aquatiques.

Vous assurez le suivi et la mise en œuvre des actions relatives au programme pluriannuel d’entretien et de restauration des milieux aquatiques et intervient en accompagnement des actions transversales liées aux risques associés portées par le service relevant de ces domaines d’interventions.

Rattaché-e hiérarchiquement au chargé d’études environnementales « milieux aquatiques », vous pouvez être amené-e à participer à d’autres tâches en relation avec les activités de l’équipe de rattachement.

Activités principales :

Surveillance des cours d’eau, médiation et suivi des travaux d’entretien et de gestion des milieux aquatiques

  • Définir, suivre et mettre en œuvre le Programme pluriannuel d’entretien et de gestion des cours d’eau en lien avec les entreprises mandatées et le-la chargé-e d’études environnementales « milieux aquatiques »: 

- suivre des chantiers d’entretien de cours d’eau et milieux aquatiques,

- planifier et organiser des chantiers (marchés, devis, contrôle, sécurisation),

- suivre des tableaux de bord et indicateurs d’activités.

  • Surveiller, établir des diagnostics et proposer des actions concernant les cours d’eau et milieux aquatiques :

- assurer le suivi sanitaire du patrimoine arboré,

- effectuer une veille environnementale (pollutions, évolution des berges, suivi des embâcles)

- surveiller les niveaux d’eau et les ouvrages hydrauliques.

  • Réaliser des travaux en régie en binôme : assurer la gestion des ouvrages hydrauliques, des embâcles mineurs, des relevés de terrain, et l’entretien du matériel d’intervention.
  • Informer et sensibiliser les collectivités, usagers-ères et propriétaires riverains : participer aux actions de communication, à la gestion des plaintes et aux demandes d’interventions, à la médiation sur les domaines des milieux aquatiques.

Contribution à la mise en œuvre et suivi du Programme de restauration des milieux aquatiques

  • Assurer le suivi et le pilotage de projets de restauration des milieux aquatiques en lien avec l’équipe cours d’eau et en binôme avec le-la chargé-e d’études environnementales « milieux aquatiques » : 

- piloter et programmer des actions de restauration morphologique, en zones humides et la continuité écologique ;

- rédiger les cahiers des charges et documents de marchés (études et travaux) nécessaires ;

- suivre les documents règlementaires Loi sur l’Eau et Déclaration d’intérêt général, des travaux/études et bilans d’activités, des subventions et budgets associés.

  • Contribuer au suivi et à la révision du Programme de restauration des milieux aquatiques inscrits au Contrat de Territoire Eau et Climat Eurométropole :

- suivre des indicateurs,

- participer aux instances de gouvernances, aux réunions publiques ;

- assurer la gestion des partenariats.

Activités secondaires :

  • Participer aux actions transversales relatives à la gestion des ouvrages hydrauliques de protection contre les crues et de réduction des risques de coulées d’eaux boueuses en lien avec les chargés-es d’études environnementales concernés-es et l’équipe cours d’eau (relevés des échelles et laisses de crues, constats de coulées d’eaux boueuses).
  • Participer au recensement des occupations du domaine public fluvial, contribuer à la mise à jour des conventions d’occupation existantes et à la gestion des droits de pêche.
  • Participer aux activités du service :

- participer par roulement à l’astreinte d’exploitation du service,

- participer au pilotage des activités du service et de l’équipe « cours d’eau et risques associés » (réunions d’équipe, suivi des indicateurs, réunions de service, …),

- contribuer à l’élaboration et à la mise à jour des bases de données environnementales du service et des avis en matière d’urbanisme.

Evolutions prévisibles :

  • Nouvelles compétences surveillance des digues et prévention des coulées d’eaux boueuses, gestion des réponses aux riverains liées à la GEMAPI.
  • Évolutions technologiques (motorisation du matériel).
  • Prise en compte de l'environnement (chantiers propres).
  • Évolution de la réglementation de la sécurité.

Profil

  • BTS/BTSA, ou équivalent, en gestion et protection de la nature, gestion et maîtrise de l’eau, gestion des espaces naturels, gestion et entretien des cours d’eau ou technicien de rivière.
  • Expérience dans le domaine de l’environnement.
  • Maîtrise en hydraulique et gestion de milieux humides.
  • Maîtrise de la méthodologie d’analyse et de diagnostic.
  • Maîtrise des procédures administratives, des instances, processus et circuits décisionnels.
  • Maîtrise des outils bureautiques (Word, Excel), pratique des outils de gestion de données (SIG …).
  • Bonne culture générale dans les domaines appréhendés.
  • Connaissance des techniques et outils de communication, des techniques de régulation des conflits.
  • Capacité à comprendre les demandes et les reformuler.
  • Capacité à planifier et contrôler les travaux selon les règles de l’art.
  • Capacité à donner et faire respecter les instructions.
  • Capacité à travailler en équipe et en coordination.
  • Capacité rédactionnelle et de synthèse.
  • Capacité d’écoute, diplomatie, sens du dialogue, de la concertation et de la négociation.
  • Organisation et méthode.
  • Polyvalence, adaptation et initiative.
  • Permis B, formation 1er secours, savoir nager (50 m).

Avantages liés au poste

  • Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
  • Prime de fin d’année.
  • Participation de la collectivité aux frais de transport et de restauration.
  • Participation de la collectivité possible à la couverture mutuelle et prévoyance.
  • Chèques vacances sous conditions.
  • Tarifs préférentiels pour certains établissements culturels et sportifs (piscines, musées, médiathèques…).

Conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le statut général des fonctionnaires, la Loi du 26 janvier 1984 portant statut général des fonctionnaires territoriaux et le décret régissant le cadre d'emplois correspondant. Toutefois, à titre dérogatoire, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.

Condition de l'exercice

  • Horaires (susceptibles d’évoluer) : 7h00 - 12h00 / 12h45 – 15h31 (1 jour RTT/quinzaine).