ingénieur-e maîtrise d'ouvrage

N° annonce

E000794

Direction

Mobilité, espaces publics et naturels

Service

Voies publiques

Catégorie(s)

A

Type de recrutement

Permanent
Fonctionnaire ou à défaut contractuel de droit public (CDD 1 an).

Durée de temps de travail

Temps complet - 35h

Grade(s)

Ingénieur à Ingénieur principal

Date limite de dépôt des candidatures

12/09/2021

Administration mutualisée de plus de 7000 agents-es et 250 métiers, l’Eurométropole de Strasbourg développe des politiques publiques innovantes, visant à répondre aux enjeux de développement et de cohésion d’un territoire transfrontalier en pleine mutation et aux attentes profondément renouvelées des habitants-es.

Au sein de la Direction Mobilité, espaces publics et naturels, le service des Voies publiques assure la stratégie patrimoniale, la maintenance et l’exploitation du réseau de la voirie, des équipements de la rue de l’Eurométropole et du réseau d’éclairage public et des illuminations de la ville de Strasbourg.

Description des missions, Activités

Sous l’autorité du responsable de département Ingénierie et gestion du patrimoine, l’ingénieur maîtrise d’ouvrage représente les intérêts du service sur un secteur géographique donné.

Activités principales :

MOA Projet

  • Assurer la maîtrise d’ouvrage des études et travaux des projets de proximité dans les métiers de la voirie et de la signalisation.
  • Représenter le service aux réunions avec les élus-es de l’Eurométropole de Strasbourg.
  • Assurer l’interface avec les maîtres-sses d’œuvre internes ou externes.
  • Coordonner les actions du service (organisation de réunions internes aves les départements opérationnels).
  • Inscrire les demandes dans une programmation de travaux.
  • Veiller au respect des coûts, délais et de la qualité des études et travaux réalisés.
  • Assister le responsable de département pour coordonner et mettre en cohérence les actions du service.
  • Prendre en charge les outils opérationnels et financiers établis pour le suivi de l’activité du service et en assurer l’évolution.

MOA Gestionnaire

  • Dans le cadre de projets d’aménagement, se positionner en tant que futur-e gestionnaire de l’espace public :
  • émettre les prescriptions techniques aux différentes étapes des projets d’aménagement de l’espace public.
  • s’assurer du respect de ces prescriptions.
  • Emettre les avis de la/du gestionnaire de voirie dans le cadre de l’instruction des demandes de permis de construire, de permis d’aménager et de zones d’aménagement concerté sur un secteur défini.
  • Assurer un soutien technique sur les problématiques liées aux nouvelles constructions.

Activité secondaire :

  • Piloter des projets transversaux relatifs aux thématiques de « MOA projet » et « MOA gestionnaire ».

Profil

  • Ingénieur dans les métiers des travaux publics ou de la voirie.
  • Expérience exigée sur des fonctions similaires.
  • Maîtrise du domaine des travaux publics et en génie civil.
  • Maîtrise des techniques de voirie.
  • Maîtrise des techniques de signalisation.
  • Maîtrise des procédures administratives et financières liées à une activité technique.
  • Maîtrise des outils bureautiques.
  • Maîtrise de la gestion de projets.
  • Capacité à gérer un budget.
  • Qualités relationnelles, sens de la négociation et capacité à s’adapter à des interlocuteurs-trices variés-es.
  • Capacités rédactionnelles.
  • Sens de l’organisation, autonomie, rigueur et méthode.
  • Capacité à être force de proposition, réactivité.
  • Permis B exigé.

Avantages liés au poste

  • Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
  • Prime de fin d’année.
  • Participation de la collectivité aux frais de transport et de restauration.
  • Participation de la collectivité possible à la couverture mutuelle et prévoyance.
  • Chèques vacances sous conditions.
  • Tarifs préférentiels pour certains établissements culturels et sportifs (piscines, musées, médiathèques,…).

Conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le statut général des fonctionnaires, la Loi du 26 janvier 1984 portant statut général des fonctionnaires territoriaux et le décret régissant le cadre d'emplois correspondant. Toutefois, à titre dérogatoire, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.