Chef-fe de service

N° annonce

E000807

Direction

Solidarités, santé et jeunesse

Service

Jeunesse éducation populaire

Catégorie(s)

A

Type de recrutement

Permanent
Fonctionnaire ou à défaut contractuel de droit public (CDD 1 an)

Durée de temps de travail

Temps complet - 35 heures

Grade(s)

Attaché principal à Attaché hors classe, Conseiller superieur socio - éducatif

Date limite de dépôt des candidatures

12/09/2021

Administration mutualisée de plus de 7000 agents-es et 250 métiers, l’Eurométropole de Strasbourg développe des politiques publiques innovantes, visant à répondre aux enjeux de développement et de cohésion d’un territoire transfrontalier en pleine mutation et aux attentes profondément renouvelées des habitants-es.

Les actions menées par la Direction Solidarités, Santé, Jeunesse (DSSJ) visent à favoriser le vivre ensemble, le bien-être et la cohésion sociale, et ainsi lutter contre les inégalités pour donner à chacun une place pleine et entière à travers un ensemble de services et d’actions de proximité adaptée aux enjeux du territoire.

La direction œuvre sur le champ large du développement et de la cohésion sociale à travers 3 champs de politiques publiques qu’elle pilote :

  • l’insertion et le développement social (l'action sociale de proximité, la lutte contre les exclusions-CCAS, la gestion des aires des gens du voyage).
  • La santé et le soutien à l'autonomie.
  • La jeunesse et l'éducation populaire.

Le service Jeunesse éducation populaire regroupe 52 agents-es répartis dans deux départements et une cellule ressource de 3 agents-es :

  • le Département Protection des mineurs (DPM) avec 40 agents.
  • Le Département Jeunesse éducation populaire, regroupant la mission Conseil des Jeunes, l’éducation spécialisée et le suivi des acteurs socioculturels avec 8 agents.

Description des missions, Activités

Sous l’autorité de la direction Solidarités, Santé, Jeunesse, vous participez à la mise en œuvre de la politique en faveur de la jeunesse et du développement socio-culturel à travers ses actions en faveur de la protection de l’enfance et de la famille, du soutien à la parentalité, de la prévention spécialisée, de la participation des jeunes à la vie de la cité et du soutien aux acteurs-trices socio-éducatifs. Vous assurez le pilotage du service et des politiques publiques du service en lien avec les élus-es et la direction,  la responsabilité du budget afférent et le management de l’équipe. Vous définissez et mettez en œuvre une organisation structurée dans le cadre d’une démarche de qualité et d’une optimisation des moyens de la collectivité.

Membre du comité de direction de la DSSJ, son action s’inscrit dans le cadre des orientations stratégiques définies par la Direction générale et la Direction auprès de laquelle, vous évaluez, définissez et proposez des actions, des pratiques et une organisation optimale en matière de pilotage des enjeux jeunesse éducation populaire au sein de la direction.

À ce titre, vous construisez, en lien étroit avec la directrice, une vision et pratique managériale favorable au déploiement d’une confiance partagée entre les cadres et les équipes de la direction. Vous favorisez la créativité, la réflexion collective, la transversalité et la co-élaboration afin de répondre aux enjeux relatifs à l’évolution des politiques publiques que vous pilotez.

Le service JEP, et plus singulièrement son département protection des mineurs, a connu des difficultés de fonctionnement qui amènent la collectivité à proposer un cadre de suivi spécifique pour ce département avec un manager de transition pour 12 mois dont la mission sera d’accompagner les équipes à reconstruire la confiance avec l’appui d’un audit organisationnel.

Les missions et l’accompagnement de ce manager feront l’objet d’un suivi dédié en lien étroit avec la directrice Solidarités santé jeunesse. Le manager de transition dispose de la hiérarchie directe des équipes du DPM.

Par ailleurs, le projet municipal en matière de jeunesse est à construire et consolider en terme d’objectifs et d’organisation. Aussi au regard de ces perspectives et de la réflexion engagée sur le DPM, vous serez recruté-e dans un contexte où l’organisation actuelle du service peut être amenée à évoluer dans les prochains mois et devra contribuer à cette réflexion.

Activités principales :

Management du service et pilotage de la politique publique

  • Définir avec les élus-es et la direction les objectifs et orientations stratégiques.
  • Coordonner les relations de travail avec les élus-es thématiques.
  • Encadrer, animer et coordonner les départements et équipes de son service et assurer le suivi administratif et RH du service dans le respect de moyens alloués et des conditions de travail en lien étroit avec le service Administration générale ressources de la direction.
  • Fixer les objectifs collectifs et individuels en menant les entretiens annuels de progrès et en évaluant les résultats de son équipe.
  • Suivre l’avancement des dossiers gérés dans le service de manière structurée.

Dans le cadre du Département Protection des mineurs : accompagnement du manager de transition dans ses missions en lien étroit avec la directrice

  • Participer à la conception, la mise en œuvre, l’évaluation et l’évolution de la politique en faveur de l’enfance et de la famille, liée à la protection de l’enfance. A ce titre, le/la chef-fe de service favorise la transversalité autour de ces enjeux et l’expertise au sein de la direction.
  • Suivre sous la responsabilité fonctionnelle du directeur adjoint la mission déléguée par la Communauté européenne d’Alsace relative aux AEMO-AED et formalisée dans le cadre de la convention sociale et médico-sociale entre le Ville et CeA (groupe de suivi ; comité de travail thématique avec les élus, rapports d’activités).
  • Coordonner et superviser, en lien avec l’adjointe, les activités réalisées sous mandat.
  • Assurer le management opérationnel du Département en lien avec l’adjointe.

Dans le cadre du Département Développement des politiques jeunesse éducation populaire

  • Construire et partager avec les services internes de la collectivité et les partenaires le sens de la politique publique jeunesse et du soutien aux acteurs-trices socio-culturels en terme d’animation du territoire.
  • Piloter et organiser les relations entre la collectivité et les partenaires associatifs et institutionnels.
  • Superviser la gestion administrative et financière des subventions (7 millions d’euros).
  • Présenter les dossiers en groupe de travail subventions, en conférence de municipalité, en commission plénière. Proposer les délibérations nécessaires.
  • Coordonner en lien avec le service Administration générale et ressources les projets d’investissements du patrimoine bâti du service mis à disposition.
  • Piloter les chantiers stratégiques du service, intra et inter directions, inter institutionnels.
  • Mobiliser le partenariat local autour des actions impulsées dans le cadre de ces dispositifs spécifiques.

Mise en œuvre du projet de service

  • Elaborer l’évaluation de l'activité et des actions réalisées.
  • Elaborer les bilans d'activité, proposition et mettre en œuvre les stratégies et orientations souhaitables.
  • Proposer et gérer le budget du service.

Activités spécifiques :

  • Etre le chef d’établissement et le RUS (responsable unique sécurité) pour l’ensemble du bâtiment rue de Genève à Strasbourg.

Profil

  • Bac +5 en sciences politiques ou développement social, ou équivalent.
  • Expérience confirmée en management et en pilotage de politiques de développement social notamment dans le champ de la protection de l’enfance et de la jeunesse.
  • Expertise du fonctionnement des collectivités territoriales et des structures associatives.
  • Expertise des techniques de management d’équipes pluridisciplinaires et de conduite de projets.
  • Expertise en matière de vision stratégique et transversale.
  • Expertise dans l’animation, la conduite d’actions transversales et du changement.
  • Compétences de gestion publique et de travail en lien avec les élus-es.
  • Qualités relationnelles, sens développé de la communication, du dialogue, aptitude à la concertation et à la médiation, diplomatie et discrétion.
  • Capacité à animer le réseau social.
  • Rigueur, sens de l’organisation, capacité à gérer les priorités et à travailler dans l’urgence.
  • Esprit d’innovation.
  • Capacité d’analyse et de synthèse.

Avantages liés au poste

  • Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
  • Prime de fin d’année.
  • Participation de la collectivité aux frais de transport et de restauration.
  • Participation de la collectivité possible à la couverture mutuelle et prévoyance.
  • Chèques vacances sous conditions.
  • Tarifs préférentiels pour certains établissements culturels et sportifs (piscines, musées, médiathèques…).

Conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le statut général des fonctionnaires, la Loi du 26 janvier 1984 portant statut général des fonctionnaires territoriaux et le décret régissant le cadre d'emplois correspondant. Toutefois, à titre dérogatoire, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.