Médecin scolaire

N° annonce

E000954

Direction

Solidarités, santé et jeunesse

Service

Santé autonomie

Catégorie(s)

A

Type de recrutement

Permanent
fonctionnaire ou à défaut contractuel (CDD 3 ans)

Durée de temps de travail

Temps complet - 35h

Grade(s)

Médecin de 2e classe à Médecin hors classe

Date limite de dépôt des candidatures

28/08/2022

Administration mutualisée de plus de 7000 agents-es et 250 métiers, l’Eurométropole de Strasbourg développe des politiques publiques innovantes, visant à répondre aux enjeux de développement et de cohésion d’un territoire transfrontalier en pleine mutation et aux attentes profondément renouvelées des habitants-es.

La mission de promotion de la santé en faveur des enfants scolarisés a pour objectif essentiel et spécifique de veiller à leur bien-être, de contribuer à leur réussite et de les accompagner dans la construction de leur personnalité individuelle et collective.

En lien avec les partenaires institutionnels, médicaux, paramédicaux et sociaux, vous participez à la réalisation des missions déléguées par l’Education nationale en matière de santé scolaire et aux actions de promotion de la santé en faveur des enfants scolarisés au sein du service Santé autonomie de la Direction Solidarités santé jeunesse.

Description des missions, Activités

  • Réaliser les bilans de santé d’enfants en écoles maternelle (bilan obligatoire d’aptitude à l’entrée en cours préparatoire) et primaire (bilans systématiques ou à la demande).
  • Assurer le dépistage des troubles de l’apprentissage et participer au dépistage précoce des handicaps, des troubles psycho-comportementaux et à la guidance parentale en lien avec les différents partenaires institutionnels, les réseaux et les lieux de soins et de soutien éducatif.
  • Etablir des protocoles d’accueil des enfants présentant des troubles chroniques de la santé, conseiller et accompagner les parents d’enfants présentant des problèmes médicaux et/ou des troubles du comportement.
  • Apporter un conseil technique aux infirmières scolaires, aux équipes éducatives, au personnel de restauration et d’animation dans le cadre de l’adaptation de l’école aux enfants handicapés et/ou en difficulté.
  • Conduire, susciter et participer à des projets individuels ou collectifs de prévention, de promotion et d’éducation à la santé avec les partenaires institutionnels et associatifs, les établissements de santé, les organismes de sécurité sociale, l’Education nationale.
  • Participer, dans le cadre de compétences légalement définies, aux actions de prévention des mauvais traitements et de prise en charge des mineurs maltraités.
  • Etre la/le référent-e en matière de santé scolaire pour les institutions et participer aux différentes instances territoriales ainsi qu’à des groupes de travail institutionnels et associatifs (réseaux).
  • Participer à la veille épidémiologique par le recueil et l’exploitation des données statistiques médicales relatives à l’état de santé des enfants.
  • Intervenir, dans le cadre du protocole de veille sanitaire, en cas de déclenchement d’une crise sanitaire à enjeu purement médical (cas de méningite par exemple).

Profil

  • Titulaire d'un diplôme, certificat ou autre titre exigé pour l'exercice de la profession de médecin, avec expertise en pédiatrie.
  • Maîtrise du cadre réglementaire, des évolutions et des enjeux des politiques de santé publique.
  • Maîtrise des dispositifs législatifs et réglementaires concernant la santé scolaire et la protection de l’enfance, ainsi que des institutions intervenant en la matière.
  • Connaissances des caractéristiques socio-économiques et démographiques du territoire.
  • Connaissance de l’environnement des collectivités territoriales.
  • Aptitude au management, à la conduite de projet et l’animation de réunions.
  • Capacité à maintenir à jour ses connaissances techniques et médicales.
  • Capacité à s’adapter à des situations diverses, à prioriser son activité et faire face à l’urgence.
  • Sens de la communication, du travail en équipe et en partenariat.
  • Capacités d’écoute, d’analyse, de synthèse, de diplomatie et de prise de recul.

Avantages liés au poste

  • Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
  • Prime de fin d’année.
  • Participation de la collectivité aux frais de transport et de restauration.
  • Participation de la collectivité possible à la couverture mutuelle et prévoyance.
  • Chèques vacances sous conditions.
  • Tarifs préférentiels pour certains établissements culturels et sportifs (piscines, musées, médiathèques…).

Conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le statut général des fonctionnaires, la Loi du 26 janvier 1984 portant statut général des fonctionnaires territoriaux et le décret régissant le cadre d'emplois correspondant. Toutefois, à titre dérogatoire, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.