94 résultats
Résultats par page

Retour L'Eurométropole de Strasbourg récompensée pour son engagement pour l’artisanat

Publié le 29/11/2023 - Modifié le 29/11/2023

Ajouter à mes favoris

L'Eurométropole de Strasbourg récompensée pour son engagement pour l’artisanat

Économie

L’Eurométropole de Strasbourg a reçu le trophée " Ma Ville Mon Artisan " dans la catégorie " Développement durable " lors de la cérémonie organisée par la Chambre de Métiers d’Alsace au Salon des Maires le 22 novembre dernier.

cérémonie des trophées Ma ville mon artisan

En 2021, en lien avec son Plan Climat, l’EMS a instauré le Pacte pour une économie locale durable qui vise à assurer un développement local équilibré, sobre en ressources, à l’impact réduit sur l’environnement. C’est dans ce cadre que la collectivité et la CMA ont accentué leur collaboration pour accélérer la transition écologique des entreprises artisanales. 

Trois initiatives concernent spécifiquement les artisans :

  • le label Répar’acteurs,

depuis 2019, un partenariat entre la CMA et l’Eurométropole a permis la labellisation d’une cinquantaine d’artisans réparateurs du territoire et poursuit le double objectif de mise en valeur de leur savoir-faire et l’incitation du grand public à avoir recours à la réparation dans le but d’augmenter la durée de vie des produits.

  • le label " éco-défis des commerçants et artisans "

lancé en 2022 par l’EMS et la CMA, avec le soutien de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse pour accompagner et valoriser les entreprises artisanales qui agissent pour réduire leur impact environnemental. Pour être labellisés la première année, les candidats doivent réaliser 3 défis parmi 6 thématique  (l’eau, l’énergie, les déchets, le choix des produits et matériaux, les transports et le volet sociétal). Pour conserver le label, les professionnels doivent justifier de la réalisation d’un nouveau défi chaque année. Le nombre de labellisés " co-défis des commerçants et artisans " a doublé en 2023, confirmant l’engagement des premiers lauréats et l’essaimage de l’initiative. Ce sont donc 22 professionnels qui se sont engagés dans les deux premières éditions du Label (2022 puis 2023).

  • l’opération collective pour les activités polluantes 

menée auprès des artisans de l’Eurométropole pour les aider à mieux gérer leurs produits dangereux et rejets d’eaux usées. Réalisée en partenariat avec les organisations professionnelles et la CMA, son objectif est d’éviter des rejets de produits qui peuvent fortement nuire au système d’assainissement, aux sols et aux milieux aquatiques. Les partenaires de l’opération rencontrent prioritairement les professionnels de la peinture, du bois, de la mécanique automobile ainsi que de la coiffure. Les entreprises peuvent ensuite bénéficier d’un accompagnement gratuit et de subventions de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse. Depuis le lancement, 1415 établissements ont été sensibilisés et 71 visites diagnostic suivies de transmission de recommandations ont été réalisées. 12 artisans ont pu bénéficier de subventions de l’agence de l’Eau Rhin Meuse.

Certains dispositifs, bien qu’ouverts à d’autres types d’entreprises, bénéficient aussi aux artisans : le dispositif Start-RSE qui accompagne les petites entreprises dans leur démarche de responsabilité sociétale et l’aide à l’investissement au commerce de proximité, bonifiée pour les investissements " verts ".

Le dispositif Start-RSE lancé en 2022 permet de soutenir les petites entreprises et notamment les artisans dans leurs actions de Responsabilité Sociétale des Entreprises. Ils peuvent bénéficier gratuitement d’un diagnostic concernant les volets "" environnemental ", " social " et " économique "" réalisé par l’un des partenaires du dispositif, en l’occurrence la Chambre de Métiers concernant les artisans. À l’issue, des recommandations leur sont faites et ils peuvent bénéficier du co-financement (plafonné à 1,5k€) de leur première action RSE.

Un an et demi après le lancement du dispositif Start-RSE, ce sont 15 artisans de divers secteurs tels que le BTP, le numérique, l’automobile, la joaillerie, le commerce qui ont pu bénéficier du diagnostic. 3 artisans ont obtenu un co-financement pour des investissements en matière de RSE. Une bijouterie a ainsi pu financer les frais juridiques pour devenir entreprise à mission, un relieur d’art a pu financer des tables ergonomiques et un ramoneur a pu financer des locaux pour favoriser le sport au travail.  
Des actions de promotion de ces entreprises engagées ont lieu lors d’évènement ou d’actions de communication sur les réseaux de l’Eurométropole, notamment un évènement dédié au dispositif Start-RSE et au label Alsace Excellence a réuni près de 150 structures en novembre 2022.
 

Crédit photo : Chambre de Métiers d’Alsace