72 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag – Des trackeurs pour lutter contre les vols de vélos

Publié le 11/07/2019 - Modifié le 20/09/2019

Ajouter à mes favoris

Des trackeurs pour lutter contre les vols de vélos

Transport, déplacement

En septembre, la Ville de Strasbourg équipera 200 à 250 vélos afin de les géolocaliser en cas de vol.

"C’est ma hantise ! Retourner à la place de mon vélo et voir qu’il n’est plus là. On m’a déjà volé trois bicyclettes." À l’image de Régine, habitante du centre-ville de Strasbourg, près de 2000 personnes verraient leur vélo disparaître chaque année, sans compter toutes celles qui ne déclarent pas le vol. Et seules 3% des montures seraient retrouvées.

Pour lutter contre ce phénomène, Jean-Baptiste Gernet, élu en charge des mobilités alternatives, a annoncé le 9 juillet la mise en place d’un dispositif expérimental. "200 à 250 vélos de différents types vont être équipés d’un trackeur permettant de les géolocaliser. En cas de vol, l’utilisateur aura simplement à le signaler via une application. Les informations seront transmises à la police, qui pourra intervenir."

Un test auprès de cyclistes volontaires

Ce dispositif, doté d’une enveloppe de 100.000 à 150.000 euros, fait actuellement l’objet d’un marché public dans afin d’être déployé en septembre auprès d’utilisateurs volontaires. Il vise également à dissuader les voleurs et à répondre aux faiblesses des systèmes anti-vol déjà existants.

"Les cyclistes qui font graver leur vélo oublient souvent de l’enregistrer et n’ont donc pas la preuve qu’un vélo volé leur appartient, explique Paul Meyer, adjoint au maire chargé du déploiement des applications informatiques. Il existe aussi des systèmes de tracking privés avec un abonnement de 5 à 20 euros par mois. Mais nous voulons éviter que les gens se fassent justice eux-mêmes en allant récupérer leurs vélos." En fonction des résultats, ce système pourrait être étendu à davantage de cyclistes.

Léa Davy
Photos Philippe Schalk et Frédéric Maigrot