Extension de la ligne d vers kehl, une extension symbole d'une métropole européenne

Dans le cadre du projet Deux-Rives, l'extension du tram D vers Kehl propose une offre de mobilité adaptée à une métropole transfrontalière à 360° ouverte sur le monde et adaptée aux besoins des habitants

Courant sur quelque 5 km, le projet d’urbanisation des Deux-Rives dispose d’un potentiel global de constructibilité qui s’élève à 1,5 million de m² et fait de lui le deuxième plus grand projet urbain français après celui de Paris Rive Gauche. Colonne vertébrale de ce développement vers l’est et trait d’union au-dessus du Rhin entre Strasbourg et Kehl, à l’heure où certaines frontières se referment, l’extension de la ligne D du tram renforce les liens entre les habitants et joue un rôle majeur dans le développement des liaisons transfrontalières.

Elle permettra de desservir les nouvelles zones d’urbanisation prévues au Schéma Directeur des Deux-Rives, mais également de renforcer la desserte de la zone portuaire et du quartier du port du Rhin. Avec cette extension, l’offre de transport est un précurseur de l’urbanisation et la façonne. C’est une nouvelle logique qui s’impose. L’arrivée des lignes de tramway dans les quartiers a depuis toujours eu un impact fort sur le renouvellement urbain et l’amélioration du cadre de vie. Cependant, jamais encore le transport n’avait précédé la construction de logements ou de bâtiments publics. 

Ce prolongement a une autre particularité : pour la première fois, un tram traverse une frontière sans disruption de service pour l’usager. Les usagers français et allemands peuvent utiliser sans surcoût, avec leurs abonnements respectifs, cette ligne au-delà de la frontière. La mise en place de ce réseau transfrontalier a en effet donné lieu à la signature quadripartite (Eurométropole de Strasbourg, Ville de Kehl, CTS, TDK avril) d’une convention de tarification commune posant les règles commerciales de déplacements pour les usagers des deux pays.

La mise en service de l'extension de la ligne D à la gare de Kehl a été inaugurée le 29 avril 2017.  Les travaux se poursuivent actuellement sous la maîtrise d'ouvrage de la Ville de Kehl jusqu'à la fin de l'année 2018 pour assurer la desserte du centre-ville de Kehl. 

Des ouvrages d'art remarquables

Ce projet a été marqué par la réalisation de deux d'ouvrages d'art remarquables: le pont André Bord au-dessus du bassin Vauban et du pont Béatus Rhénanus qui enjambe le Rhin. 

Ces deux ouvrages sont dédiés au transport en commun en site propre et aux modes doux de circulation. Il est également accessible aux personnes à mobilité réduite. Aussi, chacun se compose d’une piste réservée aux cycles, d’un trottoir pour les piétons et de la plateforme tramway. 

 

Le pont  André Bord

  • Conception et la Maîtrise d’œuvre: Egis 
  • Architecte: Bernard Nappi
  • Construction: Eiffage
  • Longueur de l’ouvrage: 160 mètres 
  • Largeur du tablier: 15 mètres 
  • Poids du tablier: 1 300 tonnes
  • Poids de l’arc: 400 tonnes 
  • Tirant d’air: 7 mètres
  • Délai de livraison: 18 mois (de janvier 2015 / mai 2016) 

Le pont Béatus Rhénanus

  • Conception-réalisation: groupement d’entreprises piloté par Bouygues Travaux Publics Région France
  • Architecte: Marc Barani.
  • Longueur de l’ouvrage 290 mètres
  • Largeur du tablier 16 mètres
  • Épaisseur du tablier: 1,75 mètre 
  • Hauteur de l’arc: 20 mètres
  • Poids de l’ouvrage : 3 000 tonnes 
  • Tirant d’air: 7 mètres
  • Délai de réalisation: 18 mois (de juin 2015 à fin 2016) 

L'extension en chiffres 

A terme, un total de 3,9 km d'extension et 6 nouvelles stations 

En avril 2017

  • 2,7 km d'exploitation depuis la station « Aristide Briand » jusqu’à la gare de Kehl. 
  • 2 nouvelles stations pour desservir le quartier du Port du Rhin et la gare de Kehl : « Port du Rhin » et « Kehl Bahnhof ». Les stations « Citadelle » et « Starcoop » seront ouvertes au fur et à mesure de l’urbanisation. 
  • 20 000 personnes desservies
  • un tram toutes les 7 minutes en station "Port du Rhin" et toutes les 14 minutes en station "Gare de Kehl". 

A l'horizon 2018

  • La ville de Kehl prolongera la ligne D de 1,2 km supplémentaires depuis la gare de Kehl jusqu’à la mairie de Kehl. 
  • 2 nouvelles stations pour desservir le centre-ville de Kehl : « Hochschule » et « Rathaus ». 
  • 26 000 personnes desservies. 

Coût de l'opération

  • 96,62 M€ HT (jusqu’à Kehl-Bahnhof) dont 70,40 M€ à la charge de l’Eurométropole  de Strasbourg et 26,22 M€ à la charge de la Ville de Kehl.
  • Cofinancements attendus par l’Eurométropole de Strasbourg : 10 M€ de l’État français, 500 000 € du Conseil Départemental du Bas-Rhin  et 100 000 € de l’Eurodistrict
  • Cofinancements attendus par la Ville de Kehl : 6,20 M€ du Land et 19 M€ du Bund
  • Cofinancement européen à partager entre les deux collectivités : 3,25 M€ d’Interreg