Ajouter à mes favoris

Zone à Faibles Emissions

La Ville et l’Eurométropole de Strasbourg définissent les contours d’une future Zone à Faibles Emissions.

Qu’est-ce qu’une Zone à Faibles Émissions (ZFE) ?

C’est un dispositif, encouragé par l’Etat, destiné à faire baisser les émissions de polluants notamment dans les grandes agglomérations, pour améliorer la qualité de l’air et garantir aux habitants un air qui ne nuise pas à leur santé. 

Déjà adopté par 200 villes européennes, il est reconnu comme particulièrement efficace pour réduire les émissions de polluants provenant du trafic routier, la voiture étant l’une des principales sources de pollution en ville.

Aussi, le principe d’une ZFE est de limiter, dans un périmètre défini et de manière permanente, la circulation des véhicules les plus polluants sur la base des vignettes Crit’Air.

Le projet de Zone à Faibles Emissions annoncé par l’Eurométropole de Strasbourg

Comme 19 territoires en France, l’Eurométropole de Strasbourg s’engage à entamer le déploiement d’une Zone à Faibles Emissions. Deux délibérations ont été votées. Leur objet est de présenter les contours de ce projet et d’engager avec l’ensemble des acteurs concernés les prochaines étapes pour sa mise en œuvre.

  • Délibération du 27 septembre 2019 en Conseil de l’Eurométropole de Strasbourg
  • Délibération du 23 septembre 2019 en Conseil Municipal de la ville de Strasbourg

Dans le cadre d’une étude de préfiguration d’une ZFE, il a été démontré que pour qu’elle soit efficace il faut qu’elle ait un périmètre large incluant le réseau autoroutier, et qu’elle s’applique à tous les types de véhicules motorisés : voitures particulières, véhicules utilitaires légers, poids-lourds, autobus et autocars, deux roues motorisés.

C’est la raison pour laquelle, la délibération de l’Eurométropole de Strasbourg propose un calendrier de déploiement progressif afin que l’ensemble des personnes concernées, citoyens et acteurs économiques, puisse au mieux anticiper ses choix de mobilité.

Le calendrier de déploiement proposé sur le périmètre de l’Eurométropole de Strasbourg et incluant le réseau autoroutier :

  • au 1er janvier 2021 : interdire les véhicules sans vignette Crit’Air.
  • au 1er janvier 2022 : interdire les véhicules Crit’Air 5. 
  • Entre 2023 et 2030 : interdire les véhicules Crit’Air 4, Crit’Air 3 et Crit’Air 2 sur le territoire de l’Eurométropole. Il est proposé que le calendrier précis de ses interdictions fasse l’objet d’une consultation citoyenne.

Pour être effective, cette démarche et son calendrier de mise en œuvre doivent être adoptés par les Maires des communes. C’est le cas de la ville de Strasbourg qui vient de voter un calendrier d’interdiction sur son territoire.

Le calendrier de déploiement proposé sur le périmètre de Strasbourg :

  • au 1er janvier 2021 : interdire les véhicules sans vignette Crit’Air.
  • au 1er janvier 2022 : interdire les véhicules Crit’Air 5. 
  • au 1er janvier 2023 : interdire les véhicules Crit’Air 4. 
  • au 1er janvier 2024 : interdire les véhicules Crit’Air 3. 
  • au 1er janvier 2025 : interdire les véhicules Crit’Air 2. 

 

Deux règlementations permettant de limiter la circulation des véhicules les plus polluants sont déjà suivies

Les suites de la démarche de mise en place de la ZFE

La démarche nécessite une concertation des habitants et des professionnels qui s’intensifiera jusqu’à la mise en œuvre de la première restriction en 2021. 

Une offre de solutions de mobilités renforcée est actuellement en préparation par la collectivité : le développement du covoiturage et de l’autopartage, du transport à la demande, de l’offre de vélos à assistance électrique, l’évolution du Pass Mobilité mais aussi l’amélioration significative de l’offre interurbaine. 

Un service d’information sera proposé pour conseiller et accompagner le public sur les aides et alternatives existantes. 

Pour rappel, des aides nationales existent déjà pour changer de véhicule : 
www.jechangemavoiture.gouv.fr 
www.primealaconversion.gouv.fr