Menu
fr de en
Ajouter à mes favoris

Jumelages

Strasbourg est jumelée avec 5 villes en Europe et dans le monde. Chacun de ces jumelages a ses caractéristiques propres et son originalité.

Sommaire de la page :

1. Boston - Etats-Unis

Réunies par un socle de valeurs et des enjeux communs, Boston et Strasbourg inscrivent leur relation dans le temps. Les deux villes ont ainsi célébré en 2020 leurs 60 ans de jumelage.


C’est Charles Munch, chef d'orchestre du Boston Symphony Orchestra qui est à l’origine du rapprochement de Boston avec Strasbourg en 1960. Depuis les premiers échanges scolaires, le jumelage n’a cessé de s’étoffer entre les 2 villes liées par des valeurs communes. 

Le jumelage avec la capitale du Massachusetts est animé par des comités de jumelage, la Boston Strasbourg Sister City Association et le comité de pilotage du jumelage au sein de l'Association Alsace États-Unis.

Les échanges universitaires 

Au cœur du jumelage, on trouve les partenariats développés entre universités et chercheurs ainsi que les échanges universitaires soutenus par la ville de Strasbourg à travers le dispositif annuel de bourses villes jumelles accordées notamment aux étudiants strasbourgeois partant à Boston pour des études ou un stage. Depuis la création de ce dispositif dans les années 1980, ce sont ainsi près de 250 étudiants qui ont pu en bénéficier lors de leur séjour à Boston.
Les étudiants peuvent également profiter du jumelage pour monter des projets croisés entre les territoires.

Les échanges scolaires

Des échanges scolaires sont organisés régulièrement par plusieurs établissements des deux villes tandis que des échanges d’enseignants ont aussi eu lieu. Des échanges de jeunes, hors cadre scolaire, ont également été organisés pendant plusieurs années.

Les échanges culturels

La vivacité du jumelage s’exprime aussi dans le domaine culturel avec l’accueil d’artistes tels que les concerts de la Boston Camerata, des Harvard Din and Tonics ou d’autres projets croisés. Plus généralement, le jumelage offre un cadre propice au développement d’échanges culturels et à la co-création.

En témoigne le projet artistique croisé de l’association Trafic d’Art, intitulé "Art on Science : 26 études", pour lequel des binômes composés de 26 artistes et de 26 chercheurs en science de Boston et de Strasbourg ont été créés pour livrer 2 portfolios, traduction artistique des travaux scientifiques. Une exposition de ces œuvres a été organisée en septembre 2019 à la French Library de Boston avant d’être exposée en octobre 2020 à Strasbourg. Il s’agit de la troisième édition de ce type d’échange artistique, après les projets "Par Avion" et "Ex-Libris".

Les échanges dans le domaine économique

Un programme de soutien au développement international par l'accélération business, en particulier aux États-Unis, a été mis en place par l’Eurométropole de Strasbourg pour les entreprises et start-ups innovantes dans le domaine de la santé, en complément d'un partenariat sur le soft-landing (ou « atterrissage en douceur ») de startups entre les deux villes. Le jumelage s’est encore élargi avec l’appel à projets international Tango&Scan édition Boston pour permettre à des porteurs de projets strasbourgeois de rencontrer des partenaires de la région de Boston et de créer ensemble, de développer des échanges et des partenariats dans les domaines du numérique et des industries créatives.

2. Dresde - Allemagne

Strasbourg et Dresde ont reçu conjointement en 2003 le Prix de la culture des régions européennes de la Fondation Européenne de la Culture pour la richesse de leurs échanges.


Le jumelage avec la "Florence de l’Elbe" fut signé en 1990 au moment de la réunification et fête cette année son 30e anniversaire. Placé à l’origine sous le signe de la culture et du patrimoine, il s’est depuis fortement diversifié et enrichi de nouveaux domaines de coopération. Les actions menées dans ce cadre concernent désormais un public varié et de nombreuses thématiques.

La culture et le patrimoine, piliers du jumelage

Des liens forts unissent les deux villes en matière de patrimoine, notamment entre la Fondation de l’œuvre Notre-Dame, la Zwingerbauhütte de Dresde et la Stiftung Frauenkirche de Dresde. Le 5e anniversaire du jumelage, en 1995, s’est ainsi traduit par le don symbolique de deux pierres taillées de la Cathédrale de Strasbourg pour la reconstruction de la Frauenkirche de Dresde. Par ailleurs, la construction de l’orgue de cette église est l’œuvre du facteur d’orgue strasbourgeois Daniel Kern. 
A partir de 2016, des collaborateurs de la Fondation de l’œuvre Notre-Dame ont pris une part active à une étude menée par un chercheur de la Technische Universität de Dresde sur le thème de la complexité des voûtes du gothique tardif. Cette étude a récemment fait l’objet d’une publication et d’un documentaire filmé.

Par ailleurs, les deux ateliers, associés à 16 ateliers de cathédrales d’autres villes européennes, ont conjointement déposé un dossier de candidature au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Cette candidature internationale, intitulée "les techniques artisanales et les pratiques coutumières des ateliers de cathédrales, ou "Bauhütten" en Europe : savoir-faire, transmission, développement des savoirs, innovation" a été approuvée par l’Unesco le 18 décembre 2020. Les 18 ateliers sont désormais classés au patrimoine culturel immatériel. 

Strasbourg et Dresde, deux villes marquées par l’histoire

30ans du jumelage Dresden Strasbourg

En février 2015 et 2020, le déplacement d’une délégation officielle strasbourgeoise à Dresde à l’occasion des commémorations, respectivement du 70e puis 75e anniversaire des bombardements de 1945 sur la ville, ont constitué des temps forts particulièrement émouvants. 

Par ailleurs, en novembre 2018, un binôme de sapeurs-pompiers de Dresde a symboliquement pris part à la course-relais du Centenaire reliant Strasbourg à Paris, organisée par le SDIS 67 dans le cadre des commémorations de l’Armistice de la Grande Guerre. A cette occasion, des liens étroits se sont noués entre sapeurs-pompiers français et allemands.

Des échanges scolaires qui représentent une priorité

Les deux villes apportent un soutien financier et logistique aux échanges scolaires afin d’encourager les établissements scolaires des deux villes à nouer des liens avec des classes des villes jumelles. Outre l’apprentissage linguistique, les municipalités souhaitent par ce biais contribuer de manière concrète à l’ouverture interculturelle des jeunes.

Le Lycée Louis Pasteur a noué un partenariat solide avec le Gymnasium Dresden Plauen. Le Lycée Marcel Rudloff (filière professionnelle) a également noué en 2017 un partenariat avec les "Berufliche Schulen" de Dresde. Le premier projet réalisé en commun a porté sur le thème de l’horloge astronomique. 

Le nouveau projet élaboré par les deux villes se déroulera durant l’année scolaire 2020 / 2021. Il vise à réaliser des modélisations (maquettes) des bâtiments des deux établissements scolaires en y intégrant des éléments écoresponsables.

Depuis 2012, un échange s’est mis en place entre professionnels des écoles maternelles et Kindergarten, visant à permettre à un enseignant d'une école maternelle strasbourgeoise d’exercer durant un an dans un Kindergarten de Dresde et réciproquement.

Un fort potentiel en matière de coopération universitaire et scientifique 

La Ville de Strasbourg soutient la mobilité des étudiants strasbourgeois par le biais de son dispositif de bourses "Mobilitwin". Ce dernier permet de soutenir de jeunes étudiants inscrits à l’Université de Strasbourg et allant étudier ou réaliser un stage dans l’une de nos villes jumelles.
Dans ce cadre, 20 étudiants sont partis en 2019 / 2020 effectuer une partie de leurs études à la Technische Universität (TU) Dresden. 

Un partenariat de longue date existe entre les Ecoles d'Architecture des deux villes, et un double diplôme de niveau Master a été créé en 2008. Cette collaboration étroite s’étend depuis peu au Master ASPU (Urbanisme et projets urbains) cohabilité par l’ENSAS et l’INSA de Strasbourg. Dans ce cadre, un atelier international est organisé chaque année dans l’une des deux villes. L’objectif de cet atelier est d’apprendre aux étudiants à travailler en équipes pluridisciplinaires et transnationales.

Strasbourg et Dresde sont désormais toutes deux considérées comme des pôles majeurs en matière de recherche scientifique en Europe et dans le monde. Le développement de synergies dans ce domaine parait par conséquent particulièrement prometteur. Afin de soutenir cette coopération, la Ville de Strasbourg a créé en 2017 un dispositif de bourses de recherche destiné à favoriser la mobilité des doctorants, chercheurs post-doctorants ou permanents affiliés à l’Université de Strasbourg et souhaitant effectuer un séjour dans un centre de recherche de Dresde.

Une coopération exemplaire en matière de formation des apprentis

Le CEFPPA (Centre Européen de Formation et de Promotion Professionnelle par Alternance pour l’Industrie Hôtelière), basé sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg) va célébrer en 2020 le 30e anniversaire de son partenariat avec l’IHK de Dresde-Zittau-Kamenz.

Cet établissement a instauré avec Dresde des échanges d’apprentis et d’étudiants en BTS hôtellerie ainsi que des actions de formation continue pour les restaurateurs professionnels. Au cours de ces 30 ans de partenariat, le CEFPPA a ainsi formé plus de 250 jeunes Allemands dans les métiers de l’hôtellerie-restauration en Alsace. Il a également permis à autant d’apprentis français de parfaire leur formation en Saxe.

Des échanges sportifs à développer

Des contacts existent entre les structures organisatrices des Courses de Strasbourg et du Marathon de Dresde. Dans ce cadre, des sportifs des deux villes sont invités à prendre part aux courses de la ville partenaire depuis 2018. 

Des échanges artistiques et musicaux réguliers

Une participation croisée de groupes strasbourgeois et dresdois à la Fête de la musique dans les deux villes est reconduite chaque année depuis 2010.

Dresde est l’une des destinations du dispositif de résidences croisées d’artistes mis en place en 2009 avec des villes partenaires. Ce dispositif offre aux artistes un cadre de travail et d’épanouissement propice à la création durant leur séjour. 

Un programme d’échanges entre les classes de composition des Conservatoires de Strasbourg et de Dresde a été initié en 2019 par le collectif d’artistes et musiciens français et allemands Lovemusic afin d’encourager et soutenir la jeune création musicale. Cette collaboration qui s’adresse aux jeunes créateurs âgés de 9 à 15 ans, se décline sous forme d’ateliers de production communs dans les deux villes. Elle vise à créer des pièces de musique de chambre qui pourront être interprétées par des musiciens professionnels. 

Dans le cadre du jumelage entre les villes de Dresde et Strasbourg, deux artistes strasbourgeois sont invités à participer à une foire d’art à Dresde en mars 2022 où ils pourront exposer et vendre leurs œuvres. Les participants seront sélectionnés par le Künstlerbund de Dresde, association organisatrice de cette manifestation. 
Pour de plus amples informations, nous vous invitons à consulter l’appel à candidature 
Attention : les candidatures doivent être déposées avant le 24 août 2021.

 

3. Leicester - Royaume-Uni

Le jumelage avec Leicester, qui remonte à 1960, se traduit par diverses rencontres entre les citoyens des deux villes ainsi que par des échanges d'expériences dans différents domaines.


La Ville de Strasbourg apporte son soutien financier et logistique aux nombreux échanges associatifs, sportifs, scolaires et universitaires organisés régulièrement entre les deux villes avec le concours actif du comité de jumelage à Leicester CLETA (City of Leicester European Twinning Association). Nous pouvons en citer quelques-unes :

  • Des rencontres entre clubs sportifs des deux villes (football féminin notamment) sont organisées à l’occasion de tournois régionaux et européens.
  • Des échanges scolaires ont lieu régulièrement, en témoigne le partenariat conclu entre le lycée Jean Rostand et le Wyggeston and Elizabeth Ist College ou encore les échanges repris entre le Collège Vauban et le Judgemeadow Community College. Les élèves du Judgemeadow Community College ont réalisé des lanternes transmises à Strasbourg.  
  • Des élèves du lycée Jean Rostand ont effectué des stages dans les services du City Council de la ville de Leicester durant l’été 2019. Des étudiants strasbourgeois en BTS sont également accueillis chaque été à Leicester.
  • Les relations universitaires sont bien ancrées et s’inscrivent dans la durée. Les Facultés de Droit des deux universités, liées depuis 1979 par une convention, ont mis en place en 2003 un double diplôme franco-britannique en droit qui rencontre un succès constant auprès des étudiants. La Ville de Strasbourg soutient par ailleurs la mobilité des étudiants strasbourgeois par le biais de bourses villes jumelles (dispositif Mobilitwin).

Les maires des deux villes ont enfin pu participer conjointement au Sommet des Maires franco-britanniques de mars 2019, marquant le souhait d’un rapprochement en dépit du Brexit.  

4. Ramat Gan - Israël

Le jumelage avec Ramat Gan cultive notamment les liens culturels et universitaires, mais repose aussi sur des échanges d'expériences.


Le jumelage avec Ramat Gan fut signé en 1991, suite à des contacts noués à l'initiative de l'Alliance France-Israël et à une motion de solidarité adoptée par le Conseil municipal de Strasbourg pour aider à la reconstruction de logements détruits à Ramat Gan pendant la guerre du Golfe. Les différentes structures représentant la communauté juive de Strasbourg sont très impliquées dans les relations entre les deux villes.

Des échanges culturels

Le jumelage s'est traduit dès l'origine par des échanges scolaires mais également culturels, notamment dans le domaine de la musique et du chant choral, du théâtre et des arts plastiques. La Ville de Strasbourg apporte son soutien financier et logistique aux projets culturels et artistiques organisés régulièrement entre les deux villes.

Des échanges d'expérience

Des échanges techniques ont eu lieu ponctuellement sur la sécurité, les pompiers, les systèmes d'information géographique.

Un programme de coopération autour des politiques en faveur des personnes âgées et du bénévolat intergénérationnel est mené depuis 2006 entre les deux villes, Ramat Gan bénéficiant d'une expertise avancée sur ces questions. Plusieurs voyages d'études ont ainsi été organisés dans les deux villes avec des professionnels de l'action sociale et de la gériatrie, à l'initiative du Fonds Social Juif Unifié.

Une nouvelle impulsion en perspective du 25ème anniversaire du jumelage en 2016 : innovation, mobilité et jeunesse

Une délégation conduite par le Maire de Ramat Gan a été accueillie à Strasbourg en novembre 2016 pour célébrer les 25 ans de jumelage entre les deux villes. À cette occasion, de nouvelles pistes de coopération ont été identifiées et de nouveaux projets communs vont être initiés :

  • un projet d'échanges de jeunes autour d'un travail commun sur la participation citoyenne, le vivre ensemble, la promotion et la valorisation de l'engagement bénévole, ainsi que le service volontaire international.
  • une coopération dans le domaine de l'innovation créative, notamment auprès des jeunes, avec la mise en place d'échanges entres structures mettant les nouvelles technologies numériques à la portée de tous, à l'image du SHADOK à Strasbourg.
  • des échanges d'expérience en matière de mobilité urbaine et de promotion du vélo, afin d'appuyer la Ville de Ramat Gan dans sa politique de développement de nouvelles pistes cyclables et de désengorgement de la circulation automobile, dans le cadre du nouveau schéma de transports de l'agglomération de Tel Aviv.
  • une coopération académique et artistique entre la Haute École des Arts du Rhin (HEAR) et le Shenkar College of Engineering, Design and Arts, deux établissements réputés pour leur formation d'excellence, à travers la mise en place d'échanges d'étudiants et de projets conjoints.

Les Maires des deux Villes ont par ailleurs assisté côte à côte à un grand concert pour la Paix le 13 novembre 2016 à la Grande Synagogue, concert commémoratif des attentats de Paris organisé dans le cadre du Festival des Sacrées Journées de Strasbourg, avec la participation du Chantre de la Synagogue de Tel Aviv et Ramat Gan, Tzvi Grinhaïm.

Strasbourg et Israël

L'année 2015 a été marquée par le 65ème anniversaire des relations diplomatiques entre notre pays et Israël. À cette occasion, la Ville de Strasbourg a été la seule en France à organiser une semaine culturelle israélienne en avril 2015, en partenariat avec l'Ambassade d'Israël à Paris. Les partenaires de cette opération ont été nombreux (Université, associations étudiantes, Orchestre Philharmonique, Haute École des Arts du Rhin, Musées, cinémas Star et Odyssée, librairie Kléber, Sofitel). Le cinéma, la littérature, la danse, le théâtre, la musique, le design et la gastronomie étaient notamment au programme.

5. Stuttgart - Allemagne

Le partenariat avec Stuttgart, noué en 1962, suscite une forte implication des partenaires locaux dans les deux villes.


La Charte de jumelage signée en mai 1962 entre les deux villes a officialisé la réconciliation de Strasbourg avec l'Allemagne, avant même la signature du Traité de l'Élysée en 1963.

Les échanges culturels

Strasbourg et Stuttgart favorisent le développement des échanges culturels et artistiques et la création de liens et d'échanges durables entre associations et institutions culturelles des deux villes (chorales, théâtres, cirque, bibliothèques, etc.).

Le dispositif de résidences d'artistes croisées mis en œuvre par la Ville de Strasbourg est élargi à Stuttgart depuis 2011. La spécificité des résidences avec Stuttgart, d'une durée de 3 mois, réside dans la collaboration avec la Haute Ecole des Arts du Rhin (HEAR) qui accueille au sein de ses ateliers les artistes stuttgartois, ceux-ci s'engageant à proposer un workshop avec les étudiants de la HEAR. Les artistes strasbourgeois sont quant à eux accueillis au sein de la GEDOK à Stuttgart et effectuent un travail ciblé sur l'illustration.

Les projets trilatéraux « Ligne : frontière ou trait d'union », « L’Or du Rhin / Rheingold », « La montagne / Der Berg », portés par l’association Trafic d’Art, rassemble artistes strasbourgeois et stuttgartois ont jalonné annuellement la création culturelle en matière d’arts visuels avec des expositions dans les deux villes.

Les échanges sportifs

La Ville de Strasbourg apporte son soutien financier et logistique aux nombreux échanges entre clubs sportifs organisés régulièrement entre les deux villes, impliquant tout particulièrement les jeunes. Ces échanges concernent notamment des clubs de basket, gymnastique, natation, football, hockey sur glace et quilles, qui participent à des tournois communs organisés dans les deux villes.
À l'occasion du 50ème anniversaire du jumelage en 2012, l'Office des Sports de Strasbourg et le Sportjugendkreis sont signé une convention de coopération visant à développer et à diversifier ces échanges sportifs.

Les échanges scolaires et universitaires

De nombreux établissements strasbourgeois et stuttgartois ont noué des partenariats dans le cadre du jumelage et organisent ainsi des échanges de lycéens soutenus par les deux villes.
La mobilité étudiante avec Stuttgart est soutenue par le biais des bourses villes jumelles octroyées par la Ville de Strasbourg aux étudiants strasbourgeois partant effectuer une partie de leurs études ou un stage dans la ville jumelle. Plusieurs dizaines d’étudiants en bénéficient chaque année.

Dés échanges d'expériences

Les Villes de Strasbourg et Stuttgart mènent depuis de nombreuses années des échanges d'expérience techniques entre élus et services sur des thématiques diverses intéressant les deux collectivités : urbanisme et grands projets d'aménagement, information géographique, déplacements urbains, eau et assainissement, personnes âgées, petite enfance, culture et jeunesse, etc. Des visites d'études sur les chantiers de modernisation des deux gares, de la construction de quartiers durables et de la préservation de la qualité de l’air sont régulièrement organisées.

Des accords de partenariat lient, en outre, les Universités Populaires, les Chambres des Notaires, les Jeunes Chambres Économiques et les Barreaux des deux villes.

Promouvoir la participation citoyenne des jeunes

La Ville de Stuttgart a organisé en 2012 le premier Parlement franco-allemand des lycéens à l'occasion du 50ème anniversaire du célèbre "Discours devant la jeunesse allemande" du général de Gaulle et en préfiguration des cinquante ans du Traité de l’Élysée sur la réconciliation franco-allemande.

Suite à cette première édition réussie, la Ville de Strasbourg a accueilli en octobre 2013 le Congrès franco-allemand des lycéens qui a réuni une centaine de jeunes Français et Allemands issus de sections Abibac.

S'engager pour le vivre ensemble

Les villes de Strasbourg et de Stuttgart ont organisé le 13 octobre 2016, avec l'Institut français, la Fondation Bertelsmann et le Goethe Institut, un colloque consacré au vivre-ensemble dans les grandes villes où les acteurs institutionnels et de la société civile ont échangé sur leurs pratiques en matière d'accueil des réfugiés et de l'implication de la jeunesse. Des échanges de pratiques s’en sont suivis autour notamment du Welcome Center de Stuttgart en 2017.

Un projet européen "Cities and communities : living together in solidarity" a également permis à des représentants de la société civile des deux villes de se rencontrer à Stuttgart en octobre 2016 pour aborder des enjeux du vivre ensemble. Il s’est prolongé par des rencontres citoyennes très régulières en alternance pour réfléchir à des problématiques communes et participer à des évènements européens organisés par les villes avec un stand commun et des ateliers participatifs. 
Europawoche Stuttgart4Europe

 

6. Soutien aux projets avec les villes jumelles et partenaires

Des opportunités de financement existent pour les associations et établissements d'enseignement strasbourgeois engagés dans un partenariat ou souhaitant développer des échanges avec l'une des villes jumelles et partenaires.


Mis en place après la seconde guerre mondiale, les jumelages entre villes contribuent au rayonnement européen et international de Strasbourg au travers de multiples échanges associatifs, culturels, sportifs, scolaires et universitaires mis en œuvre par les partenaires locaux et soutenus par la Ville.

Ce type d'échanges ainsi que les partenariats thématiques développés avec d'autres villes dans le monde permettent également de partager des expériences dans plusieurs domaines, notamment ceux pour lesquels l'expertise de Strasbourg est particulièrement avérée et reconnue (mobilité, transports urbains, patrimoine, petite enfance, développement durable, etc.), de développer des projets communs et solutions innovantes aux défis rencontrés par les villes.

La Ville de Strasbourg est jumelée avec :

  • Boston (USA) et Leicester (Royaume-Uni) depuis 1960,
  • Stuttgart (Allemagne) depuis 1962,
  • Dresde (Allemagne) depuis 1990,
  • Ramat-Gan (Israël) depuis 1991.

Elle a par ailleurs noué des partenariats de coopération décentralisée avec d’autres villes dans le monde :

  • Jacmel en Haïti (1991),
  • Fès au Maroc (1999),
  • Douala au Cameroun (2005),
  • Vologda en Russie (2009),
  • Oran en Algérie (2015),
  • Kairouan en Tunisie (2015),
  • Moscou en Russie (2016),
  • Kampala en Ouganda (2018) 
  • Kagoshima au Japon (2019)

La Ville de Strasbourg peut soutenir financièrement les initiatives et projets portés par les associations et établissements scolaires et universitaires strasbourgeois, qu'ils soient déjà engagés dans un partenariat ou qu'ils souhaitent mettre en place des échanges avec l'une des villes jumelles et partenaires.

L'association ou l'établissement doit avoir son siège à Strasbourg et envoyer un dossier complet de demande de subvention au plus tard 3 mois avant le début de l'action projetée.
 

 

Dossier de demande de subvention villes jumelles

DOC - 108KB

Télécharger  
 

Modèle de budget prévisionnel

XLS - 30KB

Télécharger  

7. Bourses villes jumelles

À travers le dispositif de bourses Mobilitwin, la Ville de Strasbourg poursuit deux objectifs : encourager la mobilité des étudiants à l’international d’une part et consolider ses relations avec ses cinq villes jumelles (Boston aux Etats-Unis, Dresde et Stuttgart en Allemagne, Leicester au Royaume-Uni et Ramat Gan en Israël) d’autre part.


Dans ce cadre, la Ville de Strasbourg peut accorder des bourses pour les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur strasbourgeois désirant y effectuer soit des études, soit un stage obligatoire d'une durée minimale de 3 mois, l'un et l'autre devant s'effectuer dans le cadre du cursus universitaire du candidat. Le dispositif restreint le périmètre géographique des séjours à la ville jumelle, à l’exception de la ville de Boston pour laquelle la ville de Cambridge peut être concernée car il s’agit d’un pôle urbain et universitaire de premier ordre dans l’aire métropolitaine de Boston.

Une enveloppe globale de 60 000 euros est allouée à ce dispositif.

Le montant moyen des bourses varie en fonction de la destination :

  • Boston : 2 000 euros
  • Leicester : 1 000 euros
  • Stuttgart : 1 000 euros
  • Dresde : 1 000 euros
  • Ramat-Gan : 1 500 euros

 

Le dossier est à retirer auprès du service des relations internationales de l'établissement où est inscrit l'étudiant. L'étude des candidatures donne lieu à un jury qui se réunit au moins une fois par an.

Les premières bourses Boston ont été lancées par la Ville de Strasbourg en 1986. Le dispositif a été étendu aux autres villes jumelles à partir de 1997. Depuis, environ 50 étudiants strasbourgeois en moyenne par an bénéficient des bourses villes jumelles.

 

Contact

Direction des relations européennes et internationales

Tél. +33 (0)3 68 98 74 11

Contactez-nous