Ajouter à mes favoris

TAPS Laiterie

L’objet des Taps est de proposer une offre artistique accessible à tous, bâtie autour de la création théâtrale et de l’écriture contemporaine, dans une programmation éclectique en matière de genres et d’esthétiques.
Elle associe les compagnies théâtrales (et chorégraphiques) professionnelles de Strasbourg à ce projet, favorise l’émergence, et s’inscrit dans la volonté de valoriser la notion d’interculturalité mise en œuvre par la municipalité, dans un esprit de proximité avec le public.
Parallèlement à la saison théâtrale, les TAPS mettent en œuvre la manifestation Eté Cour Eté Jardin qui propose, entre mi-juillet et fin août, des rendez-vous hebdomadaires musicaux, lyriques et littéraires, ainsi que des spectacles à destination du jeune public.

Le
03.03
Maman et moi et les hommes
TAPS Laiterie - 10 rue du Hohwald - 67000 Strasbourg
De Arne Lygre - Éditions Les Solitaires Intempestifs Mise en scène Serge Lipszyc Comédie de Colmar—CDN d’Alsace - Colmar « Liv : tu parles seul ? Sigurd : Je… J’improvisais. Juste quelques flexions. Liv : Tu me voles la vede1e ! Tu sais bien que je déteste que tu me joues ce tour-là. C’est moi qui suis importante ici, c’est moi le personnage principal. » Elles sont trois, trois généra5ons de femmes mises en vede1e dans la saga norvégienne d’Arne Lygre. Les trois héroïnes glaçantes d’un drame étrangement circulaire qui débute comme un happy-end, un jour de noces de 1943 et se termine en bain de sang, soixante ans plus tard. D’un siècle à l’autre, dans l’immobilité d’un ?ord, une hérédité funeste vient frapper ce1e lignée de femmes, cap5ves jusqu’à la folie de leurs désirs inassouvis et de leur incapacité d’aimer. Ludique et corrosive, la pièce alterne entre monologues in5mes et dialogues imaginaires, entre temps réel et temps rêvé, entre noirceur et humour. Une mise en scène que Serge Lipszyc ajuste comme une mise à nu, dévoilant les métamorphoses et les névroses de femmes qui ne s’appar5ennent pas, ni dans leur passé, ni dans leur devenir. Avec Muriel Inès Amat, Fred Cacheux, Aude Koegler Assistant à la mise en scène Gilles Kammerer Scénographie Emmanuelle Bischoff Lumière Michel Bergamin Son Grégoire Harrer Costumes Blandine Gusin
Le
04.03
Maman et moi et les hommes
TAPS Laiterie - 10 rue du Hohwald - 67000 Strasbourg
De Arne Lygre - Éditions Les Solitaires Intempestifs Mise en scène Serge Lipszyc Comédie de Colmar—CDN d’Alsace - Colmar « Liv : tu parles seul ? Sigurd : Je… J’improvisais. Juste quelques flexions. Liv : Tu me voles la vede1e ! Tu sais bien que je déteste que tu me joues ce tour-là. C’est moi qui suis importante ici, c’est moi le personnage principal. » Elles sont trois, trois généra5ons de femmes mises en vede1e dans la saga norvégienne d’Arne Lygre. Les trois héroïnes glaçantes d’un drame étrangement circulaire qui débute comme un happy-end, un jour de noces de 1943 et se termine en bain de sang, soixante ans plus tard. D’un siècle à l’autre, dans l’immobilité d’un ?ord, une hérédité funeste vient frapper ce1e lignée de femmes, cap5ves jusqu’à la folie de leurs désirs inassouvis et de leur incapacité d’aimer. Ludique et corrosive, la pièce alterne entre monologues in5mes et dialogues imaginaires, entre temps réel et temps rêvé, entre noirceur et humour. Une mise en scène que Serge Lipszyc ajuste comme une mise à nu, dévoilant les métamorphoses et les névroses de femmes qui ne s’appar5ennent pas, ni dans leur passé, ni dans leur devenir. Avec Muriel Inès Amat, Fred Cacheux, Aude Koegler Assistant à la mise en scène Gilles Kammerer Scénographie Emmanuelle Bischoff Lumière Michel Bergamin Son Grégoire Harrer Costumes Blandine Gusin
Le
05.03
Maman et moi et les hommes
TAPS Laiterie - 10 rue du Hohwald - 67000 Strasbourg
De Arne Lygre - Éditions Les Solitaires Intempestifs Mise en scène Serge Lipszyc Comédie de Colmar—CDN d’Alsace - Colmar « Liv : tu parles seul ? Sigurd : Je… J’improvisais. Juste quelques flexions. Liv : Tu me voles la vede1e ! Tu sais bien que je déteste que tu me joues ce tour-là. C’est moi qui suis importante ici, c’est moi le personnage principal. » Elles sont trois, trois généra5ons de femmes mises en vede1e dans la saga norvégienne d’Arne Lygre. Les trois héroïnes glaçantes d’un drame étrangement circulaire qui débute comme un happy-end, un jour de noces de 1943 et se termine en bain de sang, soixante ans plus tard. D’un siècle à l’autre, dans l’immobilité d’un ?ord, une hérédité funeste vient frapper ce1e lignée de femmes, cap5ves jusqu’à la folie de leurs désirs inassouvis et de leur incapacité d’aimer. Ludique et corrosive, la pièce alterne entre monologues in5mes et dialogues imaginaires, entre temps réel et temps rêvé, entre noirceur et humour. Une mise en scène que Serge Lipszyc ajuste comme une mise à nu, dévoilant les métamorphoses et les névroses de femmes qui ne s’appar5ennent pas, ni dans leur passé, ni dans leur devenir. Avec Muriel Inès Amat, Fred Cacheux, Aude Koegler Assistant à la mise en scène Gilles Kammerer Scénographie Emmanuelle Bischoff Lumière Michel Bergamin Son Grégoire Harrer Costumes Blandine Gusin
Le
06.03
Maman et moi et les hommes
TAPS Laiterie - 10 rue du Hohwald - 67000 Strasbourg
De Arne Lygre - Éditions Les Solitaires Intempestifs Mise en scène Serge Lipszyc Comédie de Colmar—CDN d’Alsace - Colmar « Liv : tu parles seul ? Sigurd : Je… J’improvisais. Juste quelques flexions. Liv : Tu me voles la vede1e ! Tu sais bien que je déteste que tu me joues ce tour-là. C’est moi qui suis importante ici, c’est moi le personnage principal. » Elles sont trois, trois généra5ons de femmes mises en vede1e dans la saga norvégienne d’Arne Lygre. Les trois héroïnes glaçantes d’un drame étrangement circulaire qui débute comme un happy-end, un jour de noces de 1943 et se termine en bain de sang, soixante ans plus tard. D’un siècle à l’autre, dans l’immobilité d’un ?ord, une hérédité funeste vient frapper ce1e lignée de femmes, cap5ves jusqu’à la folie de leurs désirs inassouvis et de leur incapacité d’aimer. Ludique et corrosive, la pièce alterne entre monologues in5mes et dialogues imaginaires, entre temps réel et temps rêvé, entre noirceur et humour. Une mise en scène que Serge Lipszyc ajuste comme une mise à nu, dévoilant les métamorphoses et les névroses de femmes qui ne s’appar5ennent pas, ni dans leur passé, ni dans leur devenir. Avec Muriel Inès Amat, Fred Cacheux, Aude Koegler Assistant à la mise en scène Gilles Kammerer Scénographie Emmanuelle Bischoff Lumière Michel Bergamin Son Grégoire Harrer Costumes Blandine Gusin
  • Tram B ou F - arrêt Laiterie 
  • Bus 1 ou 2 - arrêt Laiterie

À noter : en raison de travaux sur les lignes et B et F jusqu’au vendredi 26 juillet inclus, des perturbations sont à prévoir. Plus d'informations sur le site de la CTS.

Programmation de spectacle vivant, lectures, ateliers d'écriture et de pratique théâtrale.

135 places assises.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre aux messages transmis par ce formulaire. Le destinataire des données est le service de la Ville et l'Eurométropole de Strasbourg concerné par la demande. Conformément à la loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à la Ville et l'Eurométropole de Strasbourg via le formulaire dédié. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Coordonnées

10 rue du Hohwald
67000 Strasbourg

Téléphone : +33 (0)3 88 34 10 36

Voir le site du TAPS

Voir la page Facebook