angle-left Motion : pour un débat démocratique digne.

Motion : pour un débat démocratique digne.

Motion au Conseil de l'Eurométropole de Strasbourg du vendredi 1 mars 2019

Les élus du Conseil de l’Eurométropole dénoncent et condamnent avec la plus grande
fermeté les menaces graves et répétées portées contre des élus de notre Assemblée par des
individus anonymes opposés au Grand Contournement Ouest.

Le 29 janvier dernier, la mairie de Vendenheim était recouverte de tags odieux visant
directement le Maire de la commune, Philippe Pfrimmer. La violence des insultes et des
menaces, qui faisaient référence aux heures les plus sombres de notre histoire, rajoutait
encore à l’inacceptable.

Le 20 février, c’est le Président de notre Assemblée, Robert Herrmann, qui jusqu’à son
domicile est victime de menaces via un courrier anonyme "faisant serment… qu’il n’y
aura pas de lieux ni de moments, où tu pourras te sentir à l’abri de la sanction qui te sera
réservée".

Face à ces menaces graves nous en appelons au respect des personnes et des règles du
débat démocratique. Au sein même de cette Assemblée nous connaissons ce débat entre
des élus favorables et des élus opposés au Grand Contournement Ouest. Nos échanges
peuvent y être vifs mais ils se font dans le respect des convictions et des approches de
chacune et chacun. Cela s’appelle le Vivre ensemble, c’est aussi un bien commun que l’on
nomme Démocratie.

Le débat public ne peut se conduire dans l’insulte, dans la menace physique et
l’intimidation. L’anonymat en est la négation même.

Au-delà de nos prises de position et de nos convictions différentes sur le GCO, nous
apportons notre soutien à nos collègues victimes de ces menaces et en appelons à des
débats respectueux des personnes.
 

Adopté le 1 mars 2019 par le Conseil de l'Eurométropole de Strasbourg
Rendu exécutoire après transmission au Contrôle de légalité préfectoral le 4 mars 2019 et affichage au Centre administratif le 4 mars 2019