Précédent
Ajouter à mes favoris

Moustique tigre, soyons tous attentifs

En 2015, le moustique tigre s’est durablement implanté à Strasbourg, sur un secteur du quartier du Neudorf ainsi que sur deux autres secteurs à Bischheim et Schiltigheim. Il poursuit depuis son expansion. En 2018 il a colonisé des territoires supplémentaires à Bischheim et Schiltigheim ainsi qu’à Souffelweyersheim et dans le quartier de la Robertsau à Strasbourg.

A la différence du moustique commun, le moustique tigre s’installe en milieu urbain et pique en journée, ce qui fait de lui une espèce particulièrement nuisante.
Pour limiter sa prolifération et son expansion sur le territoire de la collectivité, des gestes simples suffisent.

Je suis sec avec les moustiques : je supprime les eaux stagnantes

Le moustique tigre a la particularité de se développer dans des gites artificiels générés par l’homme (soucoupes sous les pots de fleurs,bidons de récupération d’eau de pluie…)

Pour éliminer les larves, il faut éliminer les gites en supprimant les endroits où l’eau peut stagner, en couvrant les réservoirs d’eau et en nettoyant régulièrement les gouttières et caniveaux.

Si je pense avoir identifié un moustique tigre : je le signale sur le portail de signalement du moustique tigre  en envoyant une photo ou un spécimen. 

 

Le moustique tigre peut transmettre des maladies virales comme le CHIKUNGUNYA, la DENGE ou le ZIKA.

Pour l’instant ces maladies ne sont pas implantées dans notre région. Elles le sont dans certaines régions du monde notamment tropicales : Afrique, Asie, Antilles, Océan Indien, Amériques du Sud, Océan Pacifique.

 

Si je prévois de partir dans une zone tropicale,

 

Si je reviens d’une zone tropicale : je consulte un médecin en cas de fièvre brutale et de douleurs articulaires ou de courbatures.