Précédent
Ajouter à mes favoris

Plan climat 2030

La transition écologique a débuté dans l’Eurométropole de Strasbourg, il s’agit maintenant d’inclure de plus en plus d’acteurs publics et privés qui sont tous des maillons de cette transformation globale.

Pour donner votre avis sur le projet de plan climat :


Du 2 septembre au 7 octobre 2019, vous pourrez laisser vos observations concernant le projet de plan climat sur le site dédié :
 

Un plan climat, c’est quoi ?

Définition : le plan climat est la déclinaison locale des accords internationaux sur le climat. C’est la réponse collective imaginée par les acteurs de l’Eurométropole aux enjeux de qualité de l’air, d’énergie et de changement climatique.

2009 – 2016, bilan du premier plan climat : en 2009, la Communauté Urbaine de Strasbourg s’était fixé pour l’année 2020 des objectifs ambitieux.

 

Plan climat 2030 : tous acteurs ! 

Construction du projet : Entre novembre 2017 et octobre 2018, l’Eurométropole de Strasbourg a mené une concertation sous la bannière « plan climat 2030 : tous acteurs ! » auprès de trois types de publics différents : le grand public et leurs représentants (associations, collectifs, conseil de développement…), les acteurs économiques et chacune des 33 communes.

Les citoyens et les structures (publiques et privées) ont ainsi partagé les enjeux environnementaux, économiques et sociaux et contribué en apportant des solutions, chacun à leur niveau. 

Solidarité, partage, acceptabilité : trois préalables indispensables à la réussite des mutations : parce que l’équité et l’égalité de traitement entre les habitants sont des valeurs essentielles pour l’Eurométropole, elle veillera à ce que chacun puisse être acteur et bénéficier de la transition écologique. Elle continuera d’accompagner les ménages modestes en matière de logement et de déplacements. De même, la transition énergétique du territoire doit permettre à tous d’accéder à une énergie plus propre et créatrice de retombées locales. L’Eurométropole se veut exemplaire et souhaite que chaque habitant-e, salarié-e, entrepreneur−e, association et élu-e puisse apprendre de l’autre et agir dans son quotidien et sa vie. Cette convergence des énergies est fortement mobilisatrice et sera notre réponse au bouleversement climatique.

La nécessité d’objectifs ambitieux

Face à l’urgence climatique, il est nécessaire de se projeter à 10 ou 30 ans afin d’amorcer une nouvelle trajectoire pour notre territoire, à l’image des ambitions 2050 : neutralité carbone et  100% renouvelable.

Les premières mutations à engager sur le territoire

L’atteinte des objectifs déclinés ci-dessus suppose des changements profonds : 

  • carburants alternatifs : remplacer progressivement les véhicules diesel et essence par des motorisations électriques, bioGNV (gaz naturel pour véhicules), hybrides et hydrogènes
  • bâtiments neufs : adopter le standard BEPOS (bâtiment à énergie positive, qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme) pour tout nouveau bâtiment, quel qu’en soit l’usage
  • réhabilitation thermique des logements : rénover 6 000 à 8 000 logements par an (dont la moitié occupés par des résidents modestes)
  • secteur tertiaire (bureaux, commerces, entrepôts, bâtiments publics) : baisser les consommations d’énergie de 35% d’ici 2030
  • énergies renouvelables : développer le solaire, la géothermie profonde, la biomasse et le biogaz
  • végétalisation : planter dans tous les espaces publics et privés pour lutter contre les îlots de chaleur et rendre les sols perméables

Le plan climat 2030 : 4 axes et un plan d’actions

AXE 1 : Un territoire de bien-être

Cet axe regroupe une qualité de l’air pour tous, des mobilités durables et apaisées, un urbanisme innovant et une adaptation au changement climatique.

Premières actions : 

  • une aide financière pour le renouvellement des vieux appareils individuels de chauffage au bois 
  • le renforcement des critères d’accès des véhicules de livraison dans le centre-ville de Strasbourg
  • une zone à faibles émissions pour tous les véhicules sur l’ensemble de l’agglomération

AXE 2 : Un territoire 100% renouvelable et neutre en carbone

Cet axe regroupe l’efficacité et la sobriété énergétiques et la production locale des énergies renouvelables. 

Premières actions : 

  • le développement du solaire via un cadastre dédié (https://cadastre-solaire-strasbourg.eu
  • la mise en production des 2 centrales de géothermie profonde à Vendenheim-Reichstett et Illkirch-Graffenstaden
  • la rénovation des logements les plus énergivores

 

AXE 3 : Un territoire solidaire en transition économique

Cet axe regroupe la consommation, les déchets et l’économie innovante, circulaire et solidaire.

Premières actions : 

  • une alimentation plus responsable (produits locaux, circuits courts, agriculture biologique…)
  • la tarification incitative (calculée sur la quantité de déchets produits) et l’amélioration du tri des plastiques
  • des projets d’innovation ou de coopération entre les entreprises (écologie industrielle, appel à projets économie verte…)

AXE 4 : Un territoire qui se donne les moyens d’agir

Cet axe regroupe la mobilisation des acteurs, les financements et le suivi de la dynamique territoriale. 

Premières actions : 

  • une association des acteurs du territoire aux décisions "climat"
  • une agence locale du climat au service des habitants-es
  • des financements complémentaires (notamment européens) pour intensifier les investissements nécessaires

Ces axes se déclinent ensuite à travers un plan d’actions couvrant l’ensemble des thèmes où chacun est invité à agir à son niveau pour la transition écologique de l’Eurométropole de Strasbourg. 

Adoption du plan climat

L’ensemble du projet de plan climat est consultable dans les documents joints. Le plan climat sera ensuite modifié pour tenir compte des observations des citoyens et des autorités compétentes (autorité environnementale, Région, Préfet, autorités allemandes).

Sa version définitive sera adoptée fin 2019 pour une durée de 6 ans.

 

Pour donner votre avis sur le projet de plan climat, connectez-vous entre le 2 septembre et le 7 octobre 2019  

 

Pour plus d’informations : Eurométropole de Strasbourg, Mission Plan Climat