Plan climat 2030

Le nouveau plan climat est en cours de co-construction avec les acteurs du territoire. Consulter le site tousacteursduclimat.strasbourg.eu entre le 1er déc. 2017 et le 1er juin 2018 pour vous tenir informé-e des dernières nouveautés et pour contribuer à la démarche !

De la COP 21 à l’Eurométropole de Strasbourg

En décembre 2015, dans le cadre de la COP 21, l’Accord de Paris a été signé par plus de 150 pays dans le cadre du sommet mondial pour le climat. Ok, mais sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg, ça change quoi ? En quoi sommes-nous concernés ?

Si les termes "énergie" ou "climat" peuvent parfois sembler obscurs, ils désignent pourtant des réalités concrètes liées à notre mode de vie à tous.

L’énergie par exemple, quelle que soit son origine (gaz, charbon, éolien, nucléaire, biogaz…) sert en général à 3 usages fondamentaux : l’électricité, la chaleur ou le carburant. Parler d’énergie, c’est donc évoquer notre consommation d’électricité, nos besoins en chauffage, en eau chaude mais aussi nos déplacements ; des sujets très concrets.

L’association 4D s’est amusée à représenter les consommations d’énergie de la France par usage :

On voit ainsi que cette consommation globale est le fruit d’une consommation individuelle (ce que je mange, le niveau de confort de mon logement, mes loisirs…) et d’une consommation collective (les relations sociales, les constructions, la production des biens de consommation, la santé…).

Décliner l’Accord de Paris sur l’Eurométropole de Strasbourg, c’est donc réfléchir tous ensemble à des solutions individuelles et collectives sur tous ces sujets.

Un Plan Climat 2030 ?

Le terme de PCAET désigne un "plan climat air énergie territorial", c’est-à-dire la façon dont un territoire peut se saisir de l’Accord de Paris pour le décliner localement. Il s’impose désormais pour toutes les agglomérations de plus de 20 000 habitants et c’est une bonne nouvelle car la majorité des actions sont locales et peuvent être conduites par les acteurs du territoire. Il s’agit donc de voir comment chacun à son niveau peut proposer des solutions pour améliorer la qualité de l'air, pour économiser l'énergie, pour développer les énergies renouvelables ou encore s'adapter au dérèglement climatique.

Quels enjeux climat-air-énergie ?

Au-delà des simples impacts environnementaux, l’air, l’énergie et le climat rassemblent des enjeux :

  • économiques : le développement d’énergies renouvelables et l’isolation des logements par exemple ont des retombées économiques très locales,
  • financiers : la facture énergétique de l’Eurométropole de Strasbourg (c’est-à-dire la somme de toutes les factures d’énergie payées par les acteurs du territoire) se chiffre à près d’un milliard d’euros par an pour les dépenses en pétrole, en gaz, en électricité. Si cette énergie devenait 100% renouvelable et locale, ça serait autant d’argent réinvesti sur le territoire
  • sanitaires : rendre la ville plus respirable, c’est protéger en premier lieu les populations les plus fragiles (enfants, personnes âgées, personnes atteintes de troubles respiratoires…), mais c’est aussi rendre service à tous les habitants
  • de solidarité : sur l’Eurométropole de Strasbourg près d’un ménage sur cinq est touché par la précarité énergétique. L’accès à l’énergie et aux mobilités innovantes doit se faire équitablement sur le territoire
  • de qualité de vie : végétaliser l’agglomération, lutter contre les canicules et les inondations, rendre l’air plus respirable sont autant d’actions qui améliorent le quotidien des habitants
  • de dynamique avec les acteurs du territoire : décliner un accord de Paris localement, c’est agréger toutes les contributions des différents acteurs pour construire un nouveau futur collectif Mettre en œuvre un Plan Climat, c’est donc améliorer le quotidien des habitants