Précédent
Ajouter à mes favoris

Plantations et le renouvellement du patrimoine arboré

La durée de vie d’un arbre urbain est estimée à 70-80 ans, il est nécessaire de planifier le renouvellement des arbres pour assurer la pérennité du patrimoine.

Les replantations au sein des parcs et jardins ou des alignements d’arbres sont organisées de façon à maintenir le patrimoine en bon état.

Chaque arbre abattu n’est pas forcément planté au même endroit car les replantations s’inscrivent dans le plan de gestion du site en question.

Les alignements d’arbres :

Les alignements d’arbres ne sont pas gérés arbre par arbre mais comme des ensembles qui doivent rester homogènes.

Pour le renouvellement des arbres, deux options s’offrent alors au gestionnaire :

  • l’alignement est en bon état : de jeunes arbres peuvent être plantés en complément des arbres existants ;
  • l’alignement est en mauvais état : les replantations sont ajournées et lorsque les arbres dépérissants ne peuvent plus être maintenus, ils sont abattus et remplacés par des jeunes sujets.

Environ 500 arbres sont renouvelés chaque année hors projets d’aménagement. Service espaces verts et de nature, 2016

Les plantations :

Les plantations d’arbres sont réalisées à l’occasion de projets urbains, de réaménagement de l’espace public, de renouvellement dans le cadre de l’entretien du patrimoine.

Il est nécessaire de maintenir le patrimoine en bon état, il faut donc parfois abattre les arbres devenus dangereux ou dépérissants et envisager une replantation. Il faut alors planter le "bon arbre au bon endroit", un arbre dont le développement sera adapté au site pour limiter les tailles futures ces dernières étant coûteuses et contre-productives car il faudra intervenir alors régulièrement jusqu’à la fin de vie de l’arbre.

Les jeunes arbres font l’objet d’une attention particulière. Ils sont achetés dans des pépinières agréées par le service en charge du patrimoine arboré, ils y sont cultivés pendant 7-8 ans et seront ensuite plantés à Strasbourg ou sur les voies publiques de l’Eurométropole.

Les fosses de plantation seront ensuite réalisées avec soin - minimum 10m3 sur espace public – dans un substrat qui leur permettra de développer leur système racinaire de façon optimale. Les jeunes plantations seront ensuite entretenues pendant trois ans après plantation. Les essences sont retenues en fonction de la nature et du volume du sol en place, de la disponibilité en eau, de l’exposition et des contraintes du site de plantation.

Les essences sont retenues en fonction de la nature et du volume du sol en place, de la disponibilité en eau, de l’exposition et des contraintes du site de plantation.

La diversification des essences :

Le service en charge du patrimoine arboré s’est engagé vers une diversification des essences pour répondre aux enjeux de biodiversité, éviter la propagation des maladies des arbres et diminuer les concentrations de pollens.

Les essences locales sont utilisées dans les trames vertes et pour les plantations à proximité des espaces naturels. Des essences horticoles sont quant à elles privilégiées en milieu urbain lorsque les contraintes sont fortes.

Certaines essences sont retenues pour leur capacité à lutter contre le réchauffement climatique. D’autres essences, plus résistantes à la sècheresse et aux fortes températures, sont plantées en prévision du réchauffement climatique.

La taille de formation, pour structurer les jeunes arbres :

Les arbres urbains vivent dans un milieu contraignant et il est souvent nécessaire de les accompagner par une taille de formation qui vise à :

Les opérations de "taille de formation" sont effectuées sur les jeunes sujets, car elles permettent d'anticiper les interventions qui devraient obligatoirement être réalisées pour les contraindre une fois adultes. On évite ainsi des coupes traumatisantes sur des branches plus grosses.

  • adapter l'arbre aux contraintes du site, mise au gabarit pour le passage des véhicules, de piétons, de lignes électriques, proximité de bâtiments, etc. ;
  • assurer leur résistance mécanique future, ex. : élimination de fourches fragiles ;
  • répondre aux objectifs paysagers, ex. : uniformité des arbres d'un alignement, port architecturé ;
  • réparer les accidents, ex. : branches cassées ou malades.

Contact

Service espaces verts et de nature

Tél. +33 (0)3 68 98 51 02

Contactez-nous