67 résultats
Résultats par page

null webmag - Moins de sentiers dans la forêt du Neuhof/Illkirch

Publié le 18/01/2022 - Modifié le 18/01/2022

Ajouter à mes favoris

Moins de sentiers dans la forêt du Neuhof/Illkirch

Environnement Travaux

Afin de mieux protéger la faune et la flore de cet espace classé réserve naturelle nationale, le nombre de kilomètres de chemins passe de 80 à 38. Des panneaux d’information sont en cours d’installation et d’autres projets écologiques aboutiront cette année.

Dans la réserve naturelle nationale du NeuhofComment concilier protection des animaux et des végétaux et balades en forêt très appréciées ? Les différents publics de la réserve naturelle nationale de Strasbourg-Neuhof/Illkirch-Graffenstaden (club équestre, associations de canoë-kayak ou de randonnée, riverains, Ligue de protection des oiseaux…) ont planché sur le sujet lors de six ateliers de concertation. 
Leurs propositions ont servi à élaborer un nouveau plan de circulation, qui entre progressivement en vigueur. Celui-ci prévoit de réduire le nombre de chemins, en passant de 38 km au total contre 80 auparavant, pour augmenter les zones de quiétudes de 30 à 50% de la surface de la forêt. 
Ces nouvelles zones pourraient faciliter le développement ou l’implantation de certaines espèces, comme l’explique Jean-Marc Bronner, bénévole de la LPO : "L’autour des palombes, un rapace très craintif, abandonne son nid ou ses petits s’il est dérangé. En 2020, après le confinement, nous avons repéré un nouveau nid, ce qui prouve que les choses peuvent aller vite quand les animaux ont la tranquillité nécessaire. Le harle bièvre, un oiseau d’eau qui ne niche pas aujourd’hui dans la forêt, pourrait aussi s’y plaire."

Mieux se repérer dans la réserve 

Les agents du service Espaces verts et de nature placent actuellement du bois mort au début des sentiers devenus inaccessibles et installent près de 130 pancartes d’information. "Nous avons ajouté une carte et une indication « vous êtes ici » car avec le nombre très important de chemins, les gens n’arrivaient plus à se repérer, souligne Adrien Schverer, conservateur de la réserve. Nous arrêterons ces travaux en mars, pour respecter le début de la période de reproduction." Des points d’information ont été implantés près de sept accès à la forêt et la Ville, gestionnaire de la réserve, travaille sur un balisage des sentiers restants afin de mieux se repérer. 

12 km de goudron retirés

Les poubelles et les tables de pique-nique situées à proximité des zones de quiétude seront retirées. "Les promeneurs et promeneuses doivent prendre l’habitude d’emporter leurs déchets pour les jeter chez eux ou à l’extérieur de la réserve, détaille Marc Hoffssess, adjoint à la maire. Cela évite au service de la propreté de déranger la faune et la flore pour vider les poubelles. Début septembre, nous commencerons également à ôter le goudron de certaines anciennes routes forestières, comme le chemin du roi. Près de 12 km de routes seront renaturés, ce qui représente 75 000 m² rendus à la forêt."
Enfin, une réflexion est en cours sur l’avenir du site de la Faisanderie, ancienne ferme pédagogique de la Ville. Les dépliants expliquant cette démarche, ainsi qu’une carte des sentiers et des zones de quiétude de la réserve naturelle, sont disponibles au centre administratif et dans les mairies de quartier.

Léa Davy
Photos Jérôme Dorkel