47 résultats
Résultats par page
angle-left Déjà deux trophées aux Oscars du sport pour l’Ecole d’équitation du Waldhof

Publié le 22/05/2019 - Modifié le 08/07/2019

Ajouter à mes favoris

Déjà deux trophées aux Oscars du sport pour l’Ecole d’équitation du Waldhof !

Sport

Une passion communicative, Yves Tazelmati, Président de l’Ecole d’Equitation du Waldhof nous la fait partager.

1/ L’Ecole d’équitation du Waldhof a reçu deux trophées aux Oscars du sport, qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Yves Tazelmati : Ces Oscars représentent une reconnaissance de l’engagement de nos bénévoles dans leurs actions continues pour partager leur passion équestre. Ces trophées récompensent, leurs contributions dans l’organisation des baptêmes poneys et des compétitions équestres, de l’entretien de notre infrastructure équestre.

Je remercie et félicite encore ces bénévoles qui offrent leur temps disponible indispensable à la vie associative. Ils font battre le cœur de notre centre équestre !

C’est l’occasion de rappeler qui nous sommes. L’Ecole d’Equitation du Waldhof, centre équestre de la Ville de Strasbourg est située à l’orée des bois de la Robertsau et borde les forêts de la Wantzenau. Nos disciplines équestres se déroulent dans un écrin de verdure. Une infrastructure et un lieu qui appellent à la sérénité.

2/ Qu’attendez-vous de la 3ème édition des Oscars du 29 juin ?

Y.T. : Les éditions précédentes saluaient l’engagement des bénévoles actifs dans leurs associations respectives.

Et j’espère encore, qu’une fois de plus, l’organisation de cette 3ème édition mettra en valeur les actions menées par les associations sportives locales.

Le bénévolat est trop rare et précieux pour ne pas être reconnu ni valorisé à sa juste valeur.

Ces femmes et ces hommes contribuent chaque jour au bien être des habitants de la Ville de Strasbourg. Ils méritent qu’une soirée leur soit dédiée. Parce qu’ils le valent bien.

3/ Vos actions s’adressent-elles aussi bien aux jeunes comme aux moins jeunes ?

Y.T. : Ce petit monde du cheval invite à la promenade dans un lieu aménagé à la pratique du sport équestre. En loisir ou en compétition. Le cheval, animal mythique attire non seulement les passionné-e-s mais aussi et surtout, les enfants, leurs parents, les familles jeunes et âgées.

Cet espace naturel dédié au cheval apporte un petit bonheur qui s’accroche sur les visages de nos visiteurs et surtout de nos adhérents.

C’est pourquoi nous agissons chaque jour pour partager cette émotion et faciliter l’accueil des « visiteurs » mais aussi des scolaires (plus de 1000 enfants accueillis par saison).

Pour diffuser cette émotion des sens, nous organisons des baptêmes dans notre club, nous participons aux différentes manifestations culturelles et sociales. Accompagnés de quelques poneys, nous rencontrons nos anciens dans des maisons de retraite.

Le monde du cheval est un catalyseur de sentiments qui stimule les relations et facilite les relations sociales. L’action de nos bénévoles diffuse encore davantage ces valeurs sportives.

4/ Le Waldhof a aujourd’hui toute sa place parmi les centres équestres dynamiques grâce à la somme d’engagements personnels dont le vôtre, quels sont vos projets à venir ?

Y.T. : Nos projets restent ceux qui sont portés par des bénévoles engagés qui contribuent à la vie économique, sociale et culturelle de la Ville de Strasbourg.

À la vie sociale en employant 8 salariés et en restant ouvert et accessible au plus grand nombre tout en coupant cette perception erronée d’un sport élitiste. Nous développerons encore l’accès aux scolaires comme aux personnes en situation d’handicap.

À la vie économique dans le cadre d’échanges commerciaux avec les vétérinaires, maréchal ferrant, multiples fournisseurs locaux liés au monde agricole. Nous préparons l’ouverture de notre centre équestre au monde des entreprises en proposant une zone de travail en mode coworking À la vie culturelle en assurant des animations équestres ouverte au public

À la vie sportive en organisant chaque mois des compétitions locales et nationales tout en conservant une large diffusion de disciplines équestres.

Les stages se déroulent chaque vacances scolaires, et bien évidemment nous accueillons le dimanche, les enfants en baptême poney.

 

 

Propos recueillis par Nathalie Abbas de Clauzade