90 résultats
Résultats par page

null Aménagement d'un champ captant d'eau potable

Publié le 07/01/2021 - Modifié le 07/04/2021

Ajouter à mes favoris

Aménagement d'un champ captant d'eau potable

Environnement

Ouverture au public du droit d'initiative concernant la réalisation et l’exploitation d’une nouvelle ressource en eau potable prévue sur les bans communaux de Bischheim et de Schiltigheim, au lieu-dit "la Cour d’Angleterre" pour le renforcement du réseau d’alimentation en eau potable de l’Eurométropole de Strasbourg.

L’eau distribuée par le service de l’eau de l’Eurométropole de Strasbourg est puisée dans la nappe alluviale du Rhin et distribuée essentiellement à partir de 2 grandes stations de pompage (le champ captant du Polygone à Strasbourg et le captage d’Oberhausbergen). La production totale est d’environ 32 millions de m3 par an.

Le système de production actuel est considéré comme vulnérable, en raison d’une diversification insuffisante et du fait  que  l’équipement  prépondérant  est  constitué  par le champ captant de Strasbourg-Polygone. En effet, ce dernier assure 75 % de l’approvisionnement en eau potable de l’agglomération de Strasbourg.

En cas de dysfonctionnement ou de forte pollution, l’agglomération n’aurait qu’une autonomie de deux ou trois heures, ce qui est largement insuffisant. De plus, le fonctionnement actuel en refoulement-distribution ne permet pas d’envisager le stockage des eaux, ce qui se traduit par une nécessité de pouvoir disposer en permanence de ressources de qualité.

Les composantes de ce projet offrent très peu d’alternatives et une concertation n’aurait alors que peu de sens. Pour autant, l’Eurométropole de Strasbourg souhaite ouvrir un droit d’initiative au public. 

En application des dispositions du 1° du III de l’article L. 121-18 du Code de l’environnement, l’Eurométropole de Strasbourg publie une déclaration d’intention du projet avant le dépôt de ses dossiers de demande d’autorisation au titre de la loi sur l’eau.

La déclaration d’intention comprend les documents suivants :

Le public pourra, s’il le souhaite, exercer son droit d’initiative dans les conditions de l’article L. 121-19 du Code de l’environnement.