Recherche d'asset V2

117 résultats

Fil d'Ariane

117 résultats

Agrégateur de contenus

webmag-Les professionnel·les de la petite enfance à l'honneur

Égalité, Enfance, éducation

Les professionnel·les de la petite enfance à l'honneur

Égalité, Enfance, éducation

Publié le 21/03/2024 - Modifié le 21/03/2024

Les professionnel·les de la petite enfance à l'honneur

Fil d'Ariane

À l’occasion du premier Printemps de la petite enfance strasbourgeoise, les établissements d’accueil des jeunes enfants proposent des temps de rencontre et des ateliers.

C’est une expérience que chacune et chacun devrait pouvoir faire. À l’occasion du Printemps de la petite enfance strasbourgeoise, les équipes de trois lieux d’accueil parents-enfants (LAPE) proposent un "découvrir l'autistan". Au LAPE de la Meinau, le personnel des structures a recréé l’univers sensoriel d’un enfant autiste, ou avec des particularités sensorielles, pour permettre à toutes et tous de comprendre sa manière de voir et de vivre le monde, et notamment la vie en collectivité. Tout est ressenti plus fort : les sons, la lumière, le toucher. "L’ensemble des repères qu’on a habituellement sont perturbés", constate Jeanne Barseghian, venue rencontrer les équipes et assister à l’atelier ce mercredi 20 mars.  "On ne peut pas demander à une personne en situation de handicap de s’adapter, c’est à nous de créer un environnement adapté", poursuit la maire. "L’accueil de ces enfants n’est pas un sujet marginal", appuie Régis Giunta, directeur de l’enfance et de l’éducation. Ici, les équipes ont créé une pièce entièrement adaptée aux enfants à particularité sensorielle, un cocon très doux et reposant avec différentes activités autour de la lumière, du son, du toucher, de l’eau. "L’enfant peut choisir la stimulation sensorielle dont il a besoin, on ne lui impose rien. C’est un espace en retrait, apaisant", décrit Charlène Lemarchand, éducatrice spécialisée.  

Découverte des métiers

"Les professionnel·les font un travail remarquable, très inspirant", retient Jeanne Barseghian. Cet atelier est un exemple parmi tant d’autres de ce que font au quotidien le personnel de la petite enfance. Valoriser leur travail, faire connaître leurs métiers et leurs compétences est un des premiers objectifs de ce Printemps de la petite enfance strasbourgeoise. "Nous souhaitons montrer tout ce qui est fait avec les tout-petits : ils ne sont pas là simplement pour être gardés pendant que les parents travaillent, nous soutenons leur épanouissement", souligne Soraya Ouldji, adjointe à la maire en charge de la petite enfance. Toute cette semaine, et jusqu’à samedi, les établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE), les LAPE, et les relais petite enfance ouvrent leur porte pour proposer des temps de découverte et d’échange à destination des parents, enfants et professionnels. 


Anne Dory
Photos : Jean-François Badias
 

Territoire

Recherche d'asset dynamique