100 résultats
Résultats par page

null webmag - Fin des travaux à l’écluse de l’Abattoir

Publié le 03/02/2021 - Modifié le 02/03/2021

Ajouter à mes favoris

Fin des travaux à l’écluse de l’Abattoir

Travaux

Sur le canal du Faux-Rempart, l’écluse B, à sec, sera bientôt remise à flot.

Ecluse de l’Abattoir

Nichée en contrebas du quai Turckheim, c’est une des écluses qui compte en France le plus de passages : “En temps normal, hors crise sanitaire, elle fonctionne quelque 8000 fois par an pour les navettes fluviales de Batorama, d’où l’importance de nos opérations de maintenance préventive tous les deux ans”, précise Bastien Dion, chef de l’unité territoriale de Voies navigables de France (VNF). 

Une grue pour soulever les portes

Depuis le début du mois de janvier, l’écluse a été arrêtée, au « chômage » selon le terme consacré. Le sas a d’abord été mis à sec : des batardeaux ont été placés en amont et en aval pour faire barrage à l’eau, “des plongeurs expérimentés sont intervenus pour assurer l’étanchéité du dispositif”. Le sas vidangé à l’aide d’une grosse pompe a été nettoyé, et les maçonneries et les portes ont pu être minutieusement inspectées et réparées quand cela était nécessaire. “Pour lever les lourdes portes de l’écluse et vérifier l’état des axes, nous avons dû déployer notre grue”, ajoute Bastien Dion. Alors que le chantier s’achève, l’équipement sera remis en service le 12 février. Le ballet des navettes pourra reprendre son cours dès que la situation sanitaire le permettra. 

Sur la rive opposée de ce canal du Faux-Rempart, ancienne douve du système de fortifications de la vieille ville datant du XIIIe siècle, VNF poursuit les travaux au niveau du barrage : à partir d’avril, l’ancienne passe à poissons devenue obsolète sera remplacée. La nouvelle permettra la migration des poissons vers la Bruche et l’Ill.

Pascale Lemerle

Photos Jérôme Dorkel