108 résultats
Résultats par page

Retour webmag - Vers un centre-ville apaisé

Publié le 21/06/2022 - Modifié le 21/06/2022

Ajouter à mes favoris

Vers un centre-ville apaisé

Transport, déplacement

Pour faire de Strasbourg une « ville à vivre » qui concilie tous les usages, plusieurs concertations sont lancées sur des projets d’aménagement. La première réunion publique d’information aura lieu le mercredi 22 juin.

conflit d'usage vélo voiture piéton
Marcher, pédaler, rouler, charger, décharger, stationner, flâner… Se déplacer en cœur de ville peut revêtir différentes formes, selon les usages, voire le moment de la journée pour une même personne. « La ville est un écosystème très complexe dans lequel les besoins sont différents », résume la maire, Jeanne Barseghian, qui estime que, si Strasbourg a été, depuis les années 1990, exemplaire dans le développement des mobilités douces, « elle ne peut pas se reposer sur ses acquis et rester immobile ; cela constituerait une régression ».  

Zone à faibles émissions-mobilité, Réseau express métropolitain, extension du réseau de tram et de bus à haut niveau de service, plans vélo et piéton, etc. : la « révolution des mobilités » à l’œuvre passe aussi par le centre-ville élargi de Strasbourg. Là, l’aménagement d’un ring multimodal de 3,9 km sur les quais intérieurs proposera aux cyclistes un parcours efficace contournant l’hyper-centre et aux piétons un espace dédié baptisé Magistrale de l’eau. « Tout le monde sera gagnant, prédit Sophie Dupressoir, conseillère déléguée à la ville marchable et cyclable, avec cet aménagement qui, en séparant les flux, permettra le rééquilibrage des espaces publics. »

Nouvelle politique de stationnement

L’autre conflit d’usage à l’œuvre en ville concerne la circulation et le stationnement. « C’est une question qui est abordée dans toute réunion publique, constate Pierre Ozenne, adjoint à la maire chargé des espaces publics partagés. Les professionnels veulent pouvoir travailler et les habitants souhaitent pouvoir se garer et bénéficier d’un cadre de vie apaisé. » Afin de concilier les besoins de chacun, une grande concertation est ouverte qui démarre par une enquête dans tous les quartiers dès juillet et se conclura à l’été 2023 lors de forums où seront présentés les propositions de modifications. Une démarche spécifique est parallèlement engagée pour la Neustadt, à Neudorf et à la Montagne-Verte afin d’envisager la construction de parkings en ouvrage. 

Le réaménagement de la gare routière des Halles et de la gare basse, tout comme les aménagements à effectuer en accompagnement de l’arrivée de la nouvelle ligne de tramway desservant Schiltigheim et Bischheim, participent également des projets soumis à concertation cette année. Parce qu’ils relèvent aussi des enjeux de partage de l’espace public pour faire de Strasbourg « une ville à vivre ». 

Stéphanie Peurière
Photos : Jean-François Badias

 

Consultations ouvertes

  • Première réunion publique d’information « Strasbourg, la ville à vivre » le 22 juin à 19h au centre socio-culturel du Fossé des Treize
  • De juillet à novembre pour le ring multimodal
  • De juillet à fin septembre pour le stationnement
  • De septembre à novembre pour les Halles et la gare