73 résultats
Résultats par page

Retour Webmag - 23 millions pour soutenir la culture, la démocratie et l’innovation

Publié le 12/05/2022 - Modifié le 12/05/2022

Ajouter à mes favoris

23 millions pour soutenir la culture, la démocratie et l’innovation

Culture Démocratie locale Enseignement supérieur et recherche Europe et international Démarches

Le contrat triennal Strasbourg capitale européenne 2021-2023 réserve plus de 12% de son budget à trois fonds de soutien à des projets citoyens.

L’importance du contrat triennal n’est plus à démontrer. Sa vocation reste toujours la même : conforter la place du siège dans la capitale européenne, soutenir la deuxième ville diplomatique de France et contribuer au rayonnement européen de notre territoire. C’est ce que n’ont pas manqué de rappeler, mardi 10 mai, au Palais du Rhin, les représentants des cinq signataires du contrat que sont l’Etat, la Région Grand Est, la Collectivité européenne d’Alsace, l’Eurométropole et la Ville de Strasbourg.

Le contrat prévoit notamment la création de trois fonds de soutien destinés à financer des projets en matière de culture (9 millions), de démocratie (9 millions) et de recherche et d’innovation (5 millions). Ce qui offre à la société civile une vraie place dans la démarche européenne. "La participation des citoyens à la construction européenne est fondamentale. L’Europe ne peut pas se faire sans eux", estime la maire, Jeanne Barseghian, rapidement rejointe dans ses propos par la présidente de l’Eurométropole. Pia Imbs voit en effet dans le contrat triennal, et notamment le fonds de soutien à la recherche, une prolongation des efforts de la collectivité dans ce domaine ainsi que dans celui des mobilités. L’accessibilité multimodale de la capitale européenne restant une priorité.

Tous les projets pourront être déposés sur l’un des sites des partenaires sous la même forme, et seront ensuite traités collectivement. L’équipe Mission Strasbourg Capitale européenne se tient également à la disposition de tous les porteurs de projets pour les aiguiller dans leurs démarches et répondre à leurs questions.

Véronique Kolb

Photos Jérôme Dorkel et Alban Hefti