60 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - Des livraisons plus propres

Publié le 31/08/2018 - Modifié le 23/10/2018

Ajouter à mes favoris

Des livraisons plus propres

Économie , Transport, déplacement

À partir du 1er septembre, de nouvelles règles entrent en vigueur dans l’hyper-centre pour les rendre plus discrètes et moins polluantes.

Fruit de près de deux années de réflexion et de concertation, la nouvelle réglementation en matière de livraison au cœur de Strasbourg prend effet le 1er septembre.
"Avec le projet tram, nous avons beaucoup œuvré pour le déplacement doux des personnes. Il s’agit maintenant de faire de même pour la circulation du fret", a expliqué le Roland Ries.
"Face au développement du e-commerce, aux signes de dérèglements climatiques mais aussi aux attentes des citoyens, force a été de constater que la réglementation n’était plus adaptée", a ajouté Jean-Baptiste Gernet, son adjoint en charge des mobilités innovantes. D’où le travail de fond mené avec les commerçants et les sociétés de transport.

Interdiction aux plus de 7,5 t
Trois mesures phares entrent donc en vigueur. D’abord la limitation à 7,5 t des véhicules de livraison sur le périmètre de la Grande-Ile, la restriction aux camions moins polluants (les véhicules diesel sans vignette Crit’Air ou classés au niveau Crit’Air 5 seront interdits de cité) et enfin une limitation des horaires.
Concrètement, les livraisons ne pourront se faire qu’entre 6h et 10h30, avec une prolongation jusqu’à 11h30 pour les véhicules propres (électriques et GNV). Au-delà de ces plages horaires, les livreurs devront circuler à pied ou à vélo.
Ambitieux, le nouveau dispositif vise une meilleure qualité de l’air, mais aussi l’optimisation des flux, la sécurisation des rues pour les habitants et un regain d’intérêt pour les commerces du centre-ville.

 

Véronique Kolb
Photo : Jérôme Dorkel