100 résultats
Résultats par page

null Webmag - L’Industrie magnifique dévoile ses œuvres

Publié le 14/04/2021 - Modifié le 15/04/2021

Ajouter à mes favoris

L’Industrie magnifique dévoile ses œuvres

Culture Économie

Du 3 au 13 juin, 25 sculptures ou installations, quatre expos ou parcours et une "méga installation" conçus par des binômes artistes/entreprises seront à admirer sur des places strasbourgeoises.

"C’est une édition nommée désir", plaisante Jean Hansmaennel. Trois ans après le premier volet de l’Industrie magnifique et suite à un report lié à la crise sanitaire, le président de l’association organisatrice Industrie et territoires a enfin pu annoncer le deuxième épisode de cet événement. Les 30 créations artistiques issues d’un partenariat entre un ou des artistes et des industries mécènes ont été dévoilées. Elles s’installeront sur 20 places de la ville du 3 au 13 juin.

À l’image du "mammouth volant" qui avait tant intrigué lors de la première édition, "cosmos district" sera l’œuvre phare de l’Industrie magnifique 2021, sur la place du Château. "Il s’agit d’une œuvre à habiter, qui va proposer plusieurs installations architecturales et éphémères, comme des containers, ainsi que des dispositifs numériques et expérimentaux", explique Thierry Danet, directeur du collectif Ososphère, qui s’est associé au promoteur Vivialys.

Serpent, brique et nuages

Des œuvres variées, comme un serpent dans une caisse en métal place Kléber, une sculpture en briques place Broglie ou des suspensions de nuages en cuir rue des Hallebardes seront aussi à découvrir lors de l’événement. Au total, ce dernier rassemble 35 industries de tout type (le transporteur Legendre, le spécialiste des équipements pour boulangeries Bongard, le producteur d’épices Colin…) et 63 artistes, aux côtés d’une cinquantaine de partenaires publics ou privés.

"L’Industrie magnifique a pour but de promouvoir la création artistique, la culture de l’inventivité et le patrimoine industriel, rappelle Jean Hansmaennel. Mais ce n’est pas juste une exposition d’œuvres. Le processus débute avec un temps de rencontre entre artistes et entreprises qui vont créer ensemble une œuvre puis se prolonge avec le récit et la documentation de cette aventure." Léa Davy

Photos DR