66 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - L’Eurométropole de Strasbourg traite à nouveau ses déchets

Publié le 16/09/2019 - Modifié le 15/10/2019

Ajouter à mes favoris

L’Eurométropole de Strasbourg traite à nouveau ses déchets

Économie , Environnement , Travaux

Après trois ans de travaux, l’unité de valorisation énergétique des ordures ménagères gérée par Sénerval et située route du Rohrschollen, a repris l’ensemble de ses activités cet été.

Le chantier titanesque de l’unité de valorisation énergétique (UVE) a consisté en un désamiantage et une rénovation complète des installations. Pendant les travaux, les ordures ménagères ont été traitées par d’autres usines, principalement situées dans le Grand Est. L’acheminement de ces ordures a représenté l’équivalent de 300 tours du monde. Si la collectivité a fait le choix de le pas répercuter le coût de transport sur les habitants de l’Eurométropole, il était important pour elle de pouvoir à nouveau traiter ses déchets sur son territoire, et surtout les revaloriser. Au total, ces opérations ont couté près de 200 millions d’euros assumés pour l’immense majorité par l’Eurométrople.

Une usine qui produit de l’énergie

"Chaque jour, environ 800 tonnes de déchets arrivent sur le site", explique Thierry Provendier, président de l'UVE gérée par Sénerval. "La chaleur issue de la combustion de ces déchets est ensuite revalorisée. Elle permet en premier lieu, à l’unité, d’être autonome énergétiquement, poursuit-il. Grâce au réseau de vapeur, nous alimentons trois industriels locaux ainsi que quatre chaufferies qui desservent 17000 logements. Enfin, le surplus d’électricité produit est réinjecté dans le réseau d’Électricité de Strasbourg." Cette unité compte désormais parmi les plus performantes de France. En effet, en valorisant l’énergie de combustion des déchets, elle permet d’économiser la consommation annuelle, toutes énergies confondues, d’une ville de 80000 habitants. L’UVE prend en charge les ordures ménagères des communes de l’Eurométropole et de sept collectivités situées aux alentours. Sa capacité maximale annuelle d’incinération est de 270000 tonnes de déchets.

Le samedi 19 octobre, l’UVE ouvre ses portes au public de 11h à 16h, tout comme la nouvelle Maison du recyclage et le centre de tri. Pour participer à ces visites d’une heure, il faut s’inscrire sur www.weezevent.com/visite-unite-valorisation-energetique et www.weezevent.com/visite-centre-de-tri

 

Sophie Cambra

Photos Frédéric Maigrot