58 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag – La Meinau et ses habitants en images

Publié le 23/01/2020 - Modifié le 28/04/2020

Ajouter à mes favoris

La Meinau et ses habitants en images

Démocratie locale

Avec la sortie du street-album, Paola Guigou, photographe, et Lucile Rimbert, directrice artistique de la compagnie Lu², dressent le portrait d’un quartier varié et vivant.

Sur la vignette 232, consacré à la rue de la Canardière, un jeune homme fait le grand écart sur le bitume. Sur la vignette 124, Dlir s’amuse dans une aire de jeux. Le collégien s’est passionné pour le projet au point de réaliser de petites interviews et une visite du quartier pour aider à sa réalisation. Sur la vignette 140, une dame joue au bridge avec ses amies sur la terrasse d’un café, place de l’Ile de France, comme tous les mardis.

Tel est le concept du street-album de la Meinau : 289 vignettes photo qui représentent la vie quotidienne du quartier, à coller dans un album. Édité à 1400 exemplaires, il a été distribué en janvier aux habitants, qui lui ont réservé un très bon accueil. "Ils nous ont beaucoup dit merci, sourit Paola Guigou, photographe auteure des clichés. On a senti que ça comptait pour eux, qu’ils étaient fiers de leur quartier."

"Beaucoup de personnes se sont trouvées belles sur les photos, et ça, c’est important pour moi. Ces gens n’ont pas l’habitude qu’on s’intéresse à eux. Nous sommes très contentes qu’ils nous aient accordé leur confiance."

Photographier la vie du quartier

La création du street-album a demandé plusieurs mois de travail. Lucile Rimbert, directrice artistique de la compagnie Lu², a d’abord rencontré les habitants lors d’événements et de porte-à-porte, pour recenser leurs lieux représentatifs de la Meinau, avec la complicité de nombreuses structures locales.

"Nous avons sélectionné 34 endroits : le lac du Baggersee, le stade, les écoles, le parc Schulmeister, le jardin interreligieux… Certaines personnes nous ont aussi parlé de lieux qui n’existent plus, donc nous avons intégré des photos d’archives." Paola Guigou a ensuite réalisé les reportages photo entre juin et octobre. "Je n’ai jamais demandé aux habitants de poser, ce n’est pas artificiel, juste la réalité d’un quartier", précise la photographe.

Toutes deux ont choisi de ne pas éditer le street-album en version numérique. "On voulait qu’il soit durable, pérenne. Que chacun et chacune le ramène chez soi, le partage en famille, le ressorte pour échanger des souvenirs." Des exemplaires du street-album sont encore disponibles à la médiathèque de la Meinau et un compte Instagram a été créé pour partager des photos inédites.

Léa Davy

Photos Jérôme Dorkel