50 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - La SNCF entretient les abords de ses voies grâce à des brebis

Publié le 18/04/2019 - Modifié le 17/06/2019

Ajouter à mes favoris

La SNCF entretient les abords de ses voies grâce à des brebis

Environnement , Transport, déplacement

Un cheptel de vingt bêtes a pris ses quartiers place de Haguenau, à Strasbourg, ce mercredi 17 avril, pour venir à bout des renouées du Japon, une espèce très invasive.

La SNCF Réseau renoue avec une technique ancestrale : l’éco-pâturage. La société de chemins de fer tente l’expérience à Strasbourg sur un terrain de 5000 m² au niveau de la place de Haguenau, entre les voies ferrées et la piste cyclable.

Les vingt brebis brouteront entre deux et trois semaines les renouées du Japon. Située trop près de voies ferrées, cette grande herbe envahissante, pouvant atteindre 3 mètres de haut, peut provoquer des courts-circuits au niveau de l’alimentation électrique des trains. 

Le cheptel a de quoi faire un festin. Les brebis ont de l’eau à volonté et peuvent travailler en toute sécurité grâce à l’installation d’une clôture spécifique. Pour assurer leur protection et leur confort, elles sont accompagnées d’un berger et deux chiens. 

Elevées pour cette pratique, ces brebis ont été sélectionnées par la société Ecozoone (https://www.ecozoone-ecopaturage.com/) car elles répondent au mieux au besoin de la zone à traiter. "Comme le lieu est proche des voies de circulation et en pente, il fallait une race calme, légère, qui mange assez et surtout qui s’intéresse aux renouées du Japon.  La solognote est parfaite pour ça", explique Louise Covemaeker de la société Ecozoone.

Pour être vraiment efficace et maîtriser cette végétation invasive, il est conseillé de renouveler l’opération deux à trois fois par an. Reste à savoir si cette expérience séduira vraiment SNCF Réseau pour lui donner envie de reproduire l’opération dans les mois à venir.

Sophie Cambra
Photo Philippe Schalk