Recherche d'asset V2

117 résultats

Fil d'Ariane

117 résultats

Agrégateur de contenus

webmag - Musiques actuelles : le projet de la future Laiterie dévoilé

Culture

Musiques actuelles : le projet de la future Laiterie dévoilé

Culture

Publié le 27/03/2024 - Modifié le 27/03/2024

Musiques actuelles : le projet de la future Laiterie dévoilé

Fil d'Ariane

Nouvelle entrée, surélévation, élargissement de la jauge… Les plans de la future Grande salle sont désormais connus.

Comment conserver l’âme des lieux, chère au public des concerts organisés à la Laiterie depuis 1994, tout en répondant à des attentes fortes en termes de qualité d’accueil et de production ? Le cabinet d’architectes strasbourgeois Weber & Keiling, en charge de la restructuration de la Grande salle, s’est appuyé sur son expérience intime à la fois des gradins et de la scène pour dessiner sa réponse à cette équation, dévoilée ce mercredi 27 mars.
"Actuellement, l’entrée des spectateurs et l’espace fumeurs entrent en conflit avec la circulation des équipes professionnelles vers les espaces backstage", remarque Pierre Keiling, déjà au dessin du projet il y a trente ans – et par ailleurs bassiste de Kat Onoma. La nouvelle entrée du public sera donc positionnée rue du Ban-de-la-Roche, pour dérouler de nouvelles circulations à l’intérieur.

Gradins prolongés

Un vestiaire sera disposé dès cette nouvelle porte, qui donnera aussi vers l’accès à la fosse et vers les escaliers pour rejoindre l’étage supérieur. Toujours au rez-de-chaussée, la rue intérieure est préservée, avec le bar et des accès latéraux à la salle, mais les blocs sanitaires seront disposés côté comptoir.
"Pour augmenter la jauge de 870 à 1164 personnes, nous allons prolonger les gradins. Cela implique de surélever le plafond de la salle : une intervention sur le gros œuvre sera donc nécessaire pour créer une nouvelle charpente et la structure pour la soutenir", poursuit l’architecte. Au premier étage, outre un accès vers le haut des gradins, des loges individuelles et collectives seront aménagées. Des panneaux photovoltaïques et l’emploi de matériaux plus isolants participeront à limiter la consommation énergétique du bâtiment. Une enveloppe globale de 9,5 million d'euros est prévue pour l'ensemble de cette rénovation.

Concerts hors les murs

"Les différents usagers du lieu, qu’il s’agisse du public, des artistes, des équipes techniques ou encore du voisinage, ont été placés au cœur du projet", apprécie Thierry Danet, le directeur de la Laiterie. "Ce programme architectural permettra à la Laiterie de s’adapter aux enjeux contemporains, mais aussi de se projeter dans l’avenir", complète Anne Mistler, adjointe à la maire en charge des arts et de la culture.
Pendant les travaux, qui débuteront le 1er juillet pour une livraison attendue fin 2025, les concerts organisés par Artefact seront délocalisés dans des salles partenaires, comme le Point d’eau à Ostwald et La Briqueterie à Schiltigheim. Les amis de la Laiterie sont par ailleurs conviés à deux jours de lancement de chantier, les 28 et 29 juin.

Lisette Gries
Visuels: Weber Keiling associés

 

Territoire

Recherche d'asset dynamique