56 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - Le retour de la Spirale

Publié le 21/11/2019 - Modifié le 22/11/2019

Ajouter à mes favoris

Le retour de la Spirale

Culture

Après une année de travaux, l’oeuvre d’art phare de la place de la République retrouve son public.

Oeuvre de Bert Theis, la Spirale Aby Warburg trône depuis 2002 devant le Théâtre national de Strasbourg, à proximité des lignes tram.


Élément incontournable de la place de la République et de l’entrée de la Neustadt, elle avait été soustraite aux yeux du public pour de nécessaires travaux de restauration.
Les interventions annuelles de maintenance, de remise en peinture, de repositionnement du bananier Musja Basjoo, partie intégrante de l’oeuvre, ne suffisaient en effet plus et une approche plus radicale a été élaborée pour rendre à l’oeuvre son intégrité initiale.


Menée en accord avec l’ayant droit de l’artiste décédé en 2016, la restauration s’est étalée de fin 2018 à novembre 2019. Une clôture de chantier a isolé et sécurisé l’oeuvre dont les lames en bois et la structure métallique ont été déposées. C’est Robert Engel, ingénieur et ami de l’artiste, associé à la conception de l’oeuvre initiale, qui a ensuite donné l’aval des travaux de fond, réalisés sous la coordination du Département des arts visuels de la collectivité.


D’un coût de 77.000 euros, le projet est vertueux à plus d’un titre. D’abord parce qu’il permet de préserver une oeuvre plutôt que de la remplacer, mais aussi parce que les palissades de bois du chantier, désormais démontées, ont été remises aux artistes de la Coop. La Spirale, elle, retrouvera le bananier en son sommet au printemps 2020.


Véronique Kolb

Photos Jérôme Dorkel