60 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - Les secouristes se fédèrent pour aider sur le terrain

Publié le 27/03/2020 - Modifié le 05/05/2020

Ajouter à mes favoris

Les secouristes se fédèrent pour aider sur le terrain

Solidarité, santé Sécurité publique

Face à la crise sanitaire, les bénévoles se mobilisent. Trois associations de secouristes se sont regroupées pour soulager les services d’urgence à domicile. Ils lancent un appel aux dons.

"L’idée progressait depuis plusieurs mois, explique Angélique Dumontier, chargée de communication de l’inter-association tout récemment constituée. Les responsables de trois entités de secourisme agrées sécurité civile, qui travaillaient déjà ensemble sur de grosses manifestations, ont eu l’envie de créer une entente "au cas où…" Nous n’envisagions cependant pas devoir si rapidement la mettre en pratique." Il n’empêche que ces prémices ont permis à la structure d’être opérationnelle dès lundi dernier.

La Fédération française de sauvetage et de secourisme, les secouristes français de la Croix Blanche et Terre-Neuve 67 ont mutualisé l’intégralité de leurs moyens, soit, chaque jour, une quarantaine de bénévoles, dont trente secouristes, et une dizaine de véhicules équipés. Et les ambulances ont fort à faire avec une vingtaine d’interventions par jour pour du secours à personne et beaucoup de suspicions de Covid-19.

Ils soulagent le Samu 67, le SDIS et le SMUR

Basé à Brumath, le poste de commandement du Groupement inter-associatif centralise les appels et soulage les équipes du SDIS, du SAMU 67 et du SMUR. Ce gros coup de pouce est apprécié à sa juste valeur et permet de nouer des liens forts entre toutes les structures qui lancent toutes le même message : "Restez chez vous, moins nous sortirons, plus vite nous verrons le bout du tunnel."

Appel aux dons pour tenir jusqu’au bout du confinement

Et si les bénévoles espèrent tenir jusqu’à la fin du confinement, ils lancent également un appel à l’aide. "Ne percevant aucune subvention, nos moyens sont limités et les dépenses sont diverses pour se réapprovisionner en matériel logistique. Tous les dons, petits ou grands, financiers ou même en nature, sont les bienvenus. Ils nous permettront d’acheter gel hydroalcoolique, masques, carburant, bouteilles d’oxygène, repas…"

Pour faciliter les choses, une cagnotte leetchi a été mise en place pour soutenir le travail sans relâche de ces femmes et ces hommes de l’ombre dont le travail mérite désormais d’être plus largement reconnu.

"Les petits ruisseaux font de grandes rivières. À nous tous d’en faire un océan !", conclut Angélique Dumontier. L’appel est lancé.

Véronique Kolb

Photos : Documents remis