Recherche d'asset V2

117 résultats

Fil d'Ariane

117 résultats

Agrégateur de contenus

Webmag - Un nouvel observatoire pour découvrir les oiseaux du Rhin

Environnement, Travaux

Un nouvel observatoire pour découvrir les oiseaux du Rhin

Environnement, Travaux

Publié le 21/02/2024 - Modifié le 21/02/2024

Un nouvel observatoire pour découvrir les oiseaux du Rhin

Fil d'Ariane

Sur l’île du Rohrschollen, un nouvel espace pédagogique propose d’observer la faune et la flore alluviale. L’occasion d’en apprendre plus et de sensibiliser à la protection des milieux vivants.

Mardi 20 février à 15h, c’est avec plaisir et une pointe d’émotion, qu’élus et représentants partenaires ont dévoilé la plaque pédagogique désormais installée au fronton du nouvel observatoire ornithologique situé au cœur de la réserve naturelle nationale de l’île du Rohrschollen. "Il était devenu nécessaire de remplacer l’ancien observatoire", a introduit Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg, dans son discours inaugural, en revenant sur l’apport non négligeable de ce lieu qui réunira familles et promeneurs lors de leurs sorties en pleine nature, "à proximité immédiate de la ville" et qui lui tient particulièrement à coeur.

Gestionnaire de la Réserve Naturelle Nationale de l'île du Rohrschollen depuis sa création en 1997, la Ville de Strasbourg a réalisé des travaux de construction d'un nouvel observatoire ornithologique d’un coût de 52 000 euros. Ces derniers ont bénéficié d’un financement de l’Etat à hauteur de 80%, dans le cadre du Plan de Relance.

 

Réalisé en partenariat, notamment avec l’Agence de l’eau Rhin Meuse et la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), le site permettra d’encourager l’observation de la faune, notamment des oiseaux d’eau en migration, et renforcera le potentiel pédagogique. Il s’agit également de "favoriser la sensibilisation des citadins à la richesse de la biodiversité locale, à travers un grand nombre d’espèces présentes", complète Jean-Marc Bronner, vice-président de la LPO. Et de les inviter à prendre grand soin de cette belle nature qu’ils auront découverte, tant il est vrai, conclut-il encore, "qu’on préserve bien ce qu’on connait bien."

Véronique Kolb

Photos Jérôme Dorkel

Vidéos Auryane Reisser

Territoire

Recherche d'asset dynamique