100 résultats
Résultats par page

null webmag - Près de 200 000 euros pour aider les libraires

Publié le 26/11/2020 - Modifié le 08/02/2021

Ajouter à mes favoris

Près de 200 000 euros pour aider les libraires

Culture Économie

La Ville et l’Eurométropole poursuivent leur plan de soutien à l’économie locale, avec des mesures spécifiquement destinées aux librairies.

Retrait des commandes en click and collect dans une librairie de Strasbourg

24 000 + 30 000 + 140 000. Au total, ce sont ainsi 194 000 euros qui seront dépensés par la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg dans les librairies du territoire, avec la mise en œuvre de trois mesures annoncées le 26 novembre par Jeanne Barseghian et Pia Imbs. Si les deux têtes de l’exécutif se réjouissent d’un « l’horizon qui s’éclaircit » et de la réouverture prochaine des commerces, elles soulignent le besoin d’actions immédiates pour soutenir les acteurs économiques et culturels locaux qui ont beaucoup souffert de ce deuxième confinement. Parmi eux, les librairies, contraintes à la fermeture et au « clique et collecte », malgré la mise en place de protocoles sanitaires. 

Des acquisitions pour les médiathèques

Pour les aider financièrement, les élues ont choisi la voie de la commande publique, avec l’acquisition de livres d’occasion et de jeux de société auprès des libraires locaux. D’un montant de 12 000 € pour chacune des deux collectivités, ces achats viendront enrichir les fonds des médiathèques communautaires. Ils s’ajoutent aux quelque 690 000 € dépensés annuellement pour l’acquisition de documents neufs auprès des quatre librairies titulaires ce marché public – lequel sera repensé lors de sa prochaine mouture afin de permettre à plus de petites entreprises de candidater, annonce Jeanne Barseghian.

Des bons d’achat dans des librairies locales

D’autres achats seront effectués, indirectement cette fois. Le conseil municipal du 14 décembre devrait en effet valider par délibération le principe d’une subvention exceptionnelle de 30 000 euros à l’association Tôt ou t’art. Celle-ci sera chargée d’acquérir quelque 1100 livres et de les distribuer, en lien avec ses 160 structures sociales partenaires, aux familles résidant dans les quartiers prioritaires de la ville.

Une autre subvention inhabituelle sera versée par l’Eurométropole à l’Amicale de ses personnels, qui distribuera à chacun des 7000 agents un bon d’achat de 20 euros à dépenser exclusivement dans une vingtaine de librairies du territoire. « Ce soutien aux libraires permet dans le même temps de marquer notre reconnaissance à l’ensemble des agents de la collectivité pour le travail difficile effectué en cette période », souligne Pia Imbs.

Stéphanie Peurière

Photos Jérôme Dorkel